Trouver un emploi et recruter

EMPLOI

Le recrutement par simulation pour embaucher sans a priori

samedi 11.10.2008, 05:03
Le recrutement par simulation pour embaucher sans a priori Dans la salle où se déroulent les tests, on entend les documents se froisser pour trouver la bonne réponse.

MRS. C'est le nom d'une méthode de recrutement par simulation mise en place par l'ANPE. Auchan la testait jeudi pour recruter sept hôtes de caisse en contrat de professionnalisation. Trente-cinq personnes ont passé le test sur une soixantaine de candidats. Elles sauront, vendredi, si elles sont prises. Et prendront leurs fonctions le 10 novembre, le cas échéant.

Un brouhaha d'hypermarché en fond sonore. Et puis une voix. «  Vous encaissez le client numéro huit. » Dans la salle où se déroule le test, on entend les documents se froisser pour trouver la bonne page. Stylo rouge dans une main, noir dans l'autre, les douze candidats annotent leurs feuillets. C'est ça MRS, la méthode de recrutement par simulation. Pas de CV, des tests avant les entretiens pour évaluer les compétences et lutter contre les discriminations - MRS est approuvée par la haute autorité de lutte contre les discriminations et pour l'égalité (HALDE).

Le concept existe depuis 1998 mais était testé pour la première fois jeudi à Auchan Longuenesse pour sept postes d'hôtes de caisse en contrat de qualification pendant huit mois, à compter du 10 novembre. «  L'ambition, c'est l'égalité des chances. L'employeur n'a pas accès au CV et on essaie de repérer les aptitudes liées à un métier », énonce Jérôme Longuemart, conseiller ANPE. L'agence s'occupe du recrutement, du test.

Auchan est ensuite libre de ses choix lors de l'entretien motivationnel.

Pour les sept postes proposés par Auchan, soixante candidats ont répondu. Un premier test - calcul mental, simulation d'accueil, mise en situation - a permis de les départager. Trente-cinq passaient le filtre de MRS entre jeudi et vendredi. Pour les évaluer, les hôtesses de caisse d'Auchan ont passé les tests les premières. Un ratio entre leurs résultats et ceux des candidats est réalisé pour estimer leur niveau.

La moitié des candidats, à peu près, seront reçus en entretien avec les ressources humaines de l'hypermarché. «  Le fait de ne pas voir le CV, ça nous permet de ne pas avoir d'a priori », estime Denis Schellaert, responsable des ressources humaines de la grande surface, qui évoque la charte de lutte contre la discrimination signée par l'entreprise en 2006. «  Ça permet aussi au candidat de se rendre compte du poste, de lui permettre de ne pas se tromper sur son orientation. Le test lui permet de sentir si le métier lui conviendra ou pas », indique Jérôme Longuemart.

Ce que confirme Amélie, 24 ans, qui a passé le test jeudi. «  On est mis en situation, même si ce n'est pas la réalité, on se rend compte des conditions de travail, du fait qu'il faut faire plusieurs choses en même temps. Ça fait partie du métier, ça fait qu'il n'est pas monotone. » Ce qu'a apprécié Alan, 30 ans, c'est de ne pas être jugé sur son expérience, inexistante dans le métier. Avant, il était chaudronnier mais ne peut poursuivre son activité après un accident du travail. Cela fait sept mois qu'il cherche un emploi. «  Avec cette méthode, tout le monde a une chance de réussir. Si l'employeur avait vu mon CV, je n'aurais eu aucune chance d'être embauché. Là, j'ai réussi les premiers tests. Et il me semble que ceux-ci se sont également bien passés. » Alan saura vendredi, comme les trente-cinq autres, s'il est retenu pour les entretiens qui auront lieu samedi prochain. Et débutera le 10 novembre, si tout se passe bien.

PAR JENNIFER-LAURE DJIAN

Recruter dans tous les domaines

Si à Auchan, cette fois, MRS permet de recruter des hôtes de caisse en contrat de qualification, la méthode permet également d'embaucher dans des métiers moins précaires.

Utiliser MRS pour recruter des hôtes de caisse en contrat de qualification. On pourrait reprocher à Auchan de ne pas prendre de risques puisque, pendant huit mois, les candidats seront formés - une journée de cours par semaine, trente heures de travail par mois pour 80 % du SMIC -, sont donc forcément sans expérience et appelés à acquérir les compétences. Non, répond Denis Schellaert, responsable des ressources humaines à Longuenesse. «  La méthode permet au candidat de ne pas se tromper. Et à l'entreprise également de faire le bon choix. S'ils sont motivés et possèdent les compétences à la base, on a plus de chance d'en garder certains à l'issue des huit mois. C'est un travail rémunéré, ça nous coûte, on ne peut pas faire n'importe quoi.  » On pourrait également taxer les entreprises qui utilisent la méthode de ne recruter que dans des métiers peu avares de qualifications. Là encore, Denis Schellaert et Jérôme Longuemart s'inscrivent en faux. Si à Auchan Longuenesse MRS n'est pas encore rentrée dans les moeurs, dans d'autres enseignes de la marque le concept sert à recruter les employés libre-service ou les chefs de rayon, métier d'encadrement donc. L'industrie agroalimentaire, automobile, navale ou la restauration rapide se sont également mis à MRS. Permettent, le plus souvent, d'effectuer un recrutement plus fiable. « Même si un recrutement n'est jamais infaillible, on sort de l'habituel », évoque Denis Schellaert. Pour le recrutement, « normalement en nombre », de la ZAC des Frais fonds, l'ANPE pense également proposer le système aux entreprises. 

 J-L.D.

Nominations
Voir toutes les nominations
  • 06 Septembre 2012

    Franck Allard

    À 51 ans, Franck Allard est nommé directeur financier de la filiale immobilière du groupe Auchan, basée dans le Nord...

    Immochan
  • 06 Septembre 2012

    Vianney Dumas

    Jusqu’alors directeur financier d’Immochan, la filiale immobilière du groupe Auchan, il est nommé à 53 ans directeur général immobilier du groupe en Chine, notamment grâce à sa bonne connaissance du marché chinois puisqu’il fut de 2001 à 2004 directeur financier d’Auchan Chine...

    Auchan Chine
  • 05 Septembre 2012

    Christophe Cappe

    Il est depuis aujourd’hui le nouveau président du directoire de la société de tête du groupe SIA, acteur majeur du logement social
    dans la région, en succession de Bernard Ranvier...

    SIA Habitat
Signaler une nomination

Nos derniers dossiers

LA VOIX DU NORD

LE JOURNAL du 10/06/2012

INTEGRALITE DE LA VOIX DU NORD EN PDF

Téléchargez l’édition de votre choix