Lens-Hénin

Un rendez-vous pour simplifier la vie des chefs d'entreprise

dimanche 28.10.2007, 10:58
Un rendez-vous pour simplifier la vie des chefs d'entreprise «J'action» fonctionne à Loison-sous-Lens depuis janvier2007.

Le 14 novembre prochain, les chefs des très petites entreprises (les TPE) rencontreront les responsables de toutes les institutions administratives, territoriales, consulaires, etc. C'est une étape importante dans le processus entamé depuis plusieurs années par Claude Mailly.


PAR YVES PORTELLI
lens@info-artois.fr Le téléphone sonne souvent au domicile de Claude Mailly. Ce matin-là, c'est Jean-Paul Delevoye, médiateur de la République, qui s'enquiert des dernières nouvelles concernant le rendez-vous du 14 novembre... « Oui, tout va bien ». Sur les invitations, un nom fait bonne figure, celui de Jacques Attali. Il surprend même !
« C'est lui qui a voulu, explique le Lensois, et gratuitement. S'il vient c'est qu'il y a une raison. Si Percheron a aussi donné son accord... C'est qu'il y a une raison ! » Ils sont nombreux à se demander comment le président du réseau « J'action » s'y est pris. C'est ignorer la patience infinie dont Claude Mailly a fait preuve depuis douze ans. Créateur de l'association « Entreprenants », en 1996, il avait une seule idée en tête : « Convaincre les institutions et les chefs d'entreprise de mieux travailler ensemble. » Il fallait tout de même une petite dose de folie au Lensois pour oser croire à son pari. L'homme est têtu. Ancien directeur de l'URSSAF d'Arras (il est parti en retraite en 1995), il connaissait tous les méandres institutionnels qui empoisonnent au quotidien la vie des créateurs d'entreprises.
Pendant très longtemps, le Lensois a prêché dans le désert. Certes, ses premiers rendez-vous (à Lens, en 2000 puis à Santes, en 2002) avaient constitué autant de succès. Tout le monde était d'accord sur le principe ou avec les diagnostics. Encore fallait-il faire travailler les gens ensemble et ça, c'était une autre histoire.
Au fil des années, « EntrePrenants » a réussi à obtenir quelques financements publics. Au sein de l'univers préfectoral, on voyait d'un bon oeil Claude Mailly défricher le terrain. Seul problème, le turn over des préfets de Région et des deux départements, qui obligeait le Lensois à reprendre à chaque fois son bâton de pèlerin.
Avec la création de « J'action », en 2006, le réseau devient opérationnel, en janvier 2007. Un budget de 300 000 E (50 % Région, 50 % fonds européens), des objectifs ciblés vers les TPE (Très petites entreprises qui emploient moins de dix salariés) et la machine pouvait fonctionner. « On agit comme un SAMU, explique Claude, plus passionné que jamais, on aide les entrepreneurs isolés, débordés dans leurs relations avec l'URSSAF, les impôts, l'ANPE, etc. On essaie de répondre à deux questions : qui peut dépanner, où les orienter ? » Il faut croire que le besoin était colossal puisque trois cents PME ou entreprises artisanales ont appelé le numéro spécial du réseau (*). C'est l'effervescence au siège de « J'action » qui se trouve à Loison-sous-Lens. Quoi de plus normal puisque le terrain de « chasse » couvre deux zones principales (Lille métropole avec 60 % des appels et le secteur de Lens, 40 %). Et le rythme ne fait que croître. Claude Mailly avait vu juste.

> (*) J'action, 75, rue Léon-Blum, 62 218 Loison-sous-Lens. Tél : 03 21 20 59 62. site : www.jaction.fr

La Voix du Nord

Lire aussi en Lens-Hénin

Nos derniers dossiers

LA VOIX DU NORD

LE JOURNAL du 10/06/2012

INTEGRALITE DE LA VOIX DU NORD EN PDF

Téléchargez l’édition de votre choix