Immobilier

VIE AGRICOLE

À Bours, les champs d'Ialou, le paradis des produits bio

dimanche 29.06.2008, 04:54
À Bours, les champs d'Ialou, le paradis des produits bio Sylvain Coquempot et Christine Ducroquet sont à Bours depuis quelques semaines.

Sylvain Coquempot et Christine Ducroquet viennent de créer, à Bours, « les champs d'Ialou », une exploitation agricole spécialisée dans les produits biologiques. Pour les aider dans leur lancement d'activité, ils ont fait appel au club « cigales » de Courcelles-lès-Lens qui leur a fourni de l'argent, et surtout des conseils.

Lui travaillait dans une centrale d'achat. Elle était secrétaire. Tous les deux ont décidé de tenter une nouvelle aventure. Issus du milieu agricole, ils ont souhaité retourner à leurs origines. Mais attention, pas question de faire n'importe quoi. «  On voulait faire du bio , confie Sylvain Coquempot. On a une philosophie de développement durable. On ne veut pas utiliser de produits chimiques.

 » Après quelques mois de recherches, ils tombent sur une exploitation agricole à Bours. Avec trois hectares de terrain de jeu, les deux apprentis agriculteurs vont pouvoir se donner les moyens de leurs rêves. Ou de leur paradis. Car pour baptiser leur exploitation, Sylvain Coquempot et Christine Ducroquet se sont inspirés de l'Égypte. « Dans la mythologie égyptienne, les champs d'Ialou sont l'endroit où les âmes justes viennent se reposer si elles ont passé toutes les épreuves de la mort. On peut comparer ce lieu au paradis. Et pour nous, ici, c'est tout à fait ça.  » Dans les champs ou sous les deux serres, on trouve de tout. Carottes, salades, tomates, navets, betteraves. Tous les légumes (ou presque...) sont présents. De quoi faire une bonne soupe ! Mais encore faut-il les vendre ces produits ? Les deux agriculteurs sont adeptes de la vente directe. Trois fois par semaine, ils font les marchés (Saint-Pol, Auchel et Lillers). «  Cela nous permet d'avoir un rapport direct avec le client. On sait où on doit aller. » Dans les semaines à venir, un petit local devrait être aménagé dans l'exploitation agricole de Bours afin d'être au plus près des acheteurs. «  On veut produire et vendre localement. Notre rayon d'action tourne autour de 20 kilomètres. » Pour les aider dans leur démarche, Sylvain Coquempot et Christine Ducroquet ont fait appel à l'Association des cigales du Nord - Pas-de-Calais ( lire ci-dessous). C'est le club « cigaillette » de Courcelles-lès-Lens qui a été leur soutien. Albert Lebleu en est le responsable. Cet ancien ingénieur à Metaleurop a décidé de créer ce club avec d'anciens ouvriers de l'usine de métallurgie qui a fermé ses portes en 2003. «  On souhaitait faire de l'économie solidaire, rapporte-t-il, et on a donc tout naturellement créé un club "cigales". Notre pays est mort si on commence à tout importer de Chine. Il faut une politique de réindustrialisation de notre territoire. Le projet de Bours colle parfaitement à notre philosophie. On a vraiment été séduit par ce dossier ».

PAR BENJAMIN DUBRULLE

Les cigales font chanter les créateurs

Le club « cigales » (Club d'investisseurs pour une gestion alternative et locale de l'épargne solidaire) est une structure de capital risque solidaire mobilisant l'épargne de ses membres au service de la création et du développement de petites entreprises locales et collectives (SARL, SCOP, SCIC, SA, association, etc.).

Le Club est constitué de 5 à 20 personnes qui mettent une partie de leur épargne en commun. Il se réunit plusieurs fois par an pour recevoir les créateurs, décider de leurs placements et affecter cette épargne collective au capital des entreprises.

C'est un lieu d'échanges et d'auto-formation sur les questions économiques et de développement local, où investisseurs et porteurs de projet font l'expérience d'une économie socialement responsable et solidaire.

Le club a une durée de vie de cinq ans. Au terme de sa vie, il procède à la liquidation de son portefeuille, au prorata des apports des cigaliers.

Les « cigales » sont au carrefour de l'épargne de proximité, de l'épargne éthique et de l'épargne solidaire.

L'Association des cigales du Nord - Pas-de-Calais est née en 1989. Trente-quatre clubs actifs existent dans la région (7 dans le Pas-de-Calais et 27 dans le Nord). En 2007, dix-sept nouvelles entreprises ont été accompagnées par les clubs. Le montant investi est de 78 000 euros. Le portefeuille d'entreprises est de 69 pour un montant investi de 225 000 euros.

En 2010, l'objectif est d'arriver à cent entreprises accompagnées par un club. 

Lire aussi en Immobilier

Nos fiches pratiques et dossiers

Nominations
Voir toutes les nominations
  • 06 Septembre 2012

    Franck Allard

    À 51 ans, Franck Allard est nommé directeur financier de la filiale immobilière du groupe Auchan, basée dans le Nord...

    Immochan
  • 06 Septembre 2012

    Vianney Dumas

    Jusqu’alors directeur financier d’Immochan, la filiale immobilière du groupe Auchan, il est nommé à 53 ans directeur général immobilier du groupe en Chine, notamment grâce à sa bonne connaissance du marché chinois puisqu’il fut de 2001 à 2004 directeur financier d’Auchan Chine...

    Auchan Chine
  • 05 Septembre 2012

    Christophe Cappe

    Il est depuis aujourd’hui le nouveau président du directoire de la société de tête du groupe SIA, acteur majeur du logement social
    dans la région, en succession de Bernard Ranvier...

    SIA Habitat
Signaler une nomination

Nos derniers dossiers

LA VOIX DU NORD

LE JOURNAL du 10/06/2012

INTEGRALITE DE LA VOIX DU NORD EN PDF

Téléchargez l’édition de votre choix