Presse-régionale.fr

Immobilier

LOGEMENT

Pour les diagnostiqueurs immobiliers, il y a péril en la demeure

mercredi 09.05.2012, 07:52
Pour les diagnostiqueurs immobiliers, il y a péril en la demeure Un diagnostic immobilier sérieux demande plusieurs heures et coûte entre 400 et 800 euros. PHOTO PIB

Plomb, amiante, performance énergétique... Le marché du diagnostic immobilier est florissant et très concurrentiel. En quête d'indépendance, la profession craint toutefois pour son avenir.

Y a-t-il péril en la demeure dans la profession de diagnostiqueur immobilier ? C'est ce que pense Pascal Goubet, gérant de la société lilloise Patrimonia, et tout récent président du syndicat des entreprises indépendantes du diagnostic immobilier.

« Nous sommes environ 6 000 diagnostiqueurs en France, pour 4 000 cabinets (156 en Nord - Pas-de-Calais) et plus de 8 000 personnes certifiées. La moitié des indépendants pourraient disparaître dans les prochaines années. » Il est vrai que la profession est encore jeune et guère structurée.

Si les premiers diagnostics immobiliers sont apparus en 1997 avec l'interdiction de l'amiante, la profession de diagnostiqueur immobilier a été créée par l'État en 2003 pour répondre aux besoins de santé et de sécurité dans les logements.

Diagnostic plomb en 2000, amiante en 2002, performance énergétique en 2006, état du gaz et de l'électricité en 2007, les diagnostics obligatoires avant de vendre ou louer une habitation se sont accumulés au cours des années, faisant émerger un marché aux tarifs libres pas toujours très réglementés, où se sont bousculés les artisans indépendants, les franchisés, les cabinets d'études, les bureaux de contrôle.

En 2007, le ministère du Logement franchit un nouveau cap en exigeant un certificat de compétences, que les professionnels du diagnostic doivent renouveler tous les cinq ans.

« Nous sommes la seule profession à devoir renouveler ainsi notre permis de travail, cela coûte entre 10 000 et 15 000 euros. À cela s'ajoute le coût des machines, notamment pour le diagnostic plomb. Sans parler de la chute des transactions immobilières qui plombe notre chiffre d'affaires. »

Bref, comme pour le marché du contrôle technique et de l'entretien automobile, celui du diagnostic immobilier tend à la concentration.

« Notre profession doit pourtant garantir son indépendance. Les bureaux d'études et les grands groupes financiers, également présents dans l'immobilier, se sont engouffrés sur ce marché. Ce n'est pas sain. » Le consommateur, lui, n'a plus qu'à se rabattre sur les comparateurs de diagnostics qui fleurissent sur Internet. Sachant qu'un prix bas ne veut pas forcément dire un diagnostic de haute qualité... •

PAR JEAN-MARC PETIT
Partager :

Lire aussi en Immobilier

Nos fiches pratiques et dossiers

«Juin 2019»

  • L
  • M
  • M
  • J
  • V
  • S
  • D
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  • 01
  • 02
  • 03
  • 04
  • 05
  • 06
  • 07
  • 08
  • 09
  • 10
  • 11
  • 12
  • 13
  • 14
  • 15
  • 16
  • 17
  • 18
  • 19
  • 20
  • 21
  • 22
  • 23
  • 24
  • 25
  • 26
  • 27
  • 28
  • 29
  • 30
Nominations
Voir toutes les nominations
  • 06 Septembre 2012

    Franck Allard

    À 51 ans, Franck Allard est nommé directeur financier de la filiale immobilière du groupe Auchan, basée dans le Nord...

    Immochan
  • 06 Septembre 2012

    Vianney Dumas

    Jusqu’alors directeur financier d’Immochan, la filiale immobilière du groupe Auchan, il est nommé à 53 ans directeur général immobilier du groupe en Chine, notamment grâce à sa bonne connaissance du marché chinois puisqu’il fut de 2001 à 2004 directeur financier d’Auchan Chine...

    Auchan Chine
  • 05 Septembre 2012

    Christophe Cappe

    Il est depuis aujourd’hui le nouveau président du directoire de la société de tête du groupe SIA, acteur majeur du logement social
    dans la région, en succession de Bernard Ranvier...

    SIA Habitat
Signaler une nomination

Nos derniers dossiers

LA VOIX DU NORD

LE JOURNAL du 10/06/2012

INTEGRALITE DE LA VOIX DU NORD EN PDF

Téléchargez l’édition de votre choix