Région

PARCOURS

Tanguy de Kermel : un Lillois sage comme une image (de synthèse)

dimanche 27.05.2007, 10:05
Tanguy de Kermel : un Lillois sage comme une image (de synthèse) Tanguy de Kermel. PHOTO MAX ROSEREAU.

À 40 ans, Tanguy de Kermel, un Lillois d'adoption, s'impose de plus en plus dans le monde de l'image de synthèse et plus généralement dans la réalisation. Après avoir beaucoup donné pour la pub, il passe à la vitesse supérieure avec un dessin animé en 3D diffusé sur France 5 à partir de juillet.

Forcément, si vous disposez d'un poste de télé chez vous, vous avez déjà vu une de ses images. Une taupe dans une pub pour une banque à écureuils, un type qui grimpe un fil de lampe de chevet pour un fast-food, des bouteilles de lessive qui dansent, bref de la réclame cathodique.

L'auteur de ces mélanges d'images de synthèse et de prises de vue réelles ? Tanguy de Kermel. Avec ce nom qui fleure bon le varech et le fest-noz, on pourrait croire que son navire s'est échoué par hasard sur les récifs nordistes. Mais le Tanguy armoricain s'est d'autant plus facilement métamorphosé en Tanguy nordiste qu'il est, en fait, natif de Paris. « Ça va faire dix ans que je vis sur Lille. La majorité de mon “business” se tient à Paris. Il me fallait une ville jeune et dynamique à moins d'une heure de la capitale, pas trop loin des aéroports et pas loin de Bruxelles où je me rends environ une fois par semaine. »

C'est que le néo-Lillois et ses quinze ans de métier sont relativement demandés. Un ou deux films par an à Tokyo, idem à Genève, des pubs à foison pour la Caisse d'Épargne, McDonald ou Nestlé. « Je suis environ à sept films par an depuis 1998. » Sans compter les fabrications de cinéma dynamique (avec les sièges qui bougent) pour les parcs d'attractions japonais ou pour le Futuroscope de Poitiers.

52 épisodes de 7 minutes
Depuis dix-huit mois, l'ancien élève de l'école nationale supérieure des arts graphiques s'est attelé à une tâche de plus grande ampleur. Produire 52 épisodes de 7 minutes - l'équivalent de trois longs métrages - des aventures de Samsam, un super-héros enfant imaginé par Serge Bloch. Le Samsam en question traîne déjà sa cagoule et sa cape rouges en deux dimensions dans le magazine Pomme d'Api. À partir de juillet, les premiers épisodes en images de synthèse seront diffusés sur France 5.

« Samsam est destiné à la tranche 3 - 8 ans. Il sera diffusé par les chaînes Canal J, Tiji, France Télévisions, Gulli. Ça va être distribué dans une trentaine de pays qui ont déjà acheté le programme. » L'étape suivante pour le Lillois ? Passer au long-métrage. Peut-être pour s'atteler à un film en images de synthèse du type Shrek, à la fois destiné aux adultes et aux enfants. Mais ça, pour l'instant, ça reste du domaine du virtuel. •

PIERRE-LAURENT FLAMEN

Nos derniers dossiers

LA VOIX DU NORD

LE JOURNAL du 10/06/2012

INTEGRALITE DE LA VOIX DU NORD EN PDF

Téléchargez l’édition de votre choix