Presse-régionale.fr

Artisanat

• LES VISAGES DE L'ANNÉERÉTROSPECTIVE 2011ÉC

Michel Dervyn, le petit apprenti de Wattignies qui a tout appris à Seclin, tutoie les sommets

samedi 07.01.2012, 05:31
Michel Dervyn, le petit apprenti de Wattignies qui a tout appris à Seclin, tutoie les sommets Le Wattignisien est aujourd'hui à la tête de 300 salons de coiffure et s'en va conquérir le monde. PHOTO MAX ROSEREAU

En 2011, Michel Dervyn a connu la consécration. Nommé chevalier de l'ordre du Mérite, la distinction est venue récompenser un parcours extraordinaire. Celui d'un jeune Wattignisien peu doué pour l'école qui, à 15 ans, a embrassé par hasard le métier de coiffeur dans un petit salon de Seclin. C'est là qu'il a tout appris pour rapidement devenir champion du monde de coiffure. Un sésame qui l'aidera à créer son propre groupe, quelques années seulement après avoir ouvert son premier salon dans son appartement. Aujourd'hui,à la tête de 300 salons pour 2 000 collaborateurs, il part conquérir l'Inde et la Chine...

La réussite d'un parcours tient souvent à peu de choses. Jeune adolescent à Wattignies, Michel Dervyn, peu doué pour l'école, n'avait aucune idée de ce qu'il pourrait faire de sa vie. Tout a basculé à 15 ans lorsque, face à ses résultats scolaires sans relief, son père lui demanda de quitter l'école pour apprendre un métier. « Cette parole de bon sens m'a mené tout droit vers l'apprentissage et, par hasard, dans la coiffure », confie Michel Dervyn, qui n'aura pas à regretter cette décision. Bien connue à Seclin, madame Huguette ouvre en effet les portes de son modeste salon de coiffure au jeune Wattignisien et bouleverse sa vie. « Elle m'a tout appris. Elle m'a aussi donné confiance en moi et m'a fait découvrir des talents que je ne me soupçonnais pas. Très vite, Mme Huguette m'a emmené à Paris pour m'entraîner aux clubs artistiques, et j'ai commencé à gravir les premières marches de mon métier ».

Des marches qui vont rapidement mener Michel Dervyn au sommet de sa profession. Alors qu'il ouvre son premier salon, à Tourcoing, en 1970 dans son propre appartement, il poursuit son ascension. Il devient champion de France de coiffure en 1974. Deux ans plus tard, c'est la consécration internationale avec le titre de champion du monde de coiffure. Le véritable départ d'une carrière fulgurante. « L'Oréal m'a parrainé en tant que jeune talent. J'ai alors fait trois fois le tour du monde en tant qu'ambassadeur de la coiffure française. » Déjà à la tête de son troisième salon, ouvert à Lille, il connaît à son retour les grandes heures du tournant moderne de la coiffure.

« À Lille, avec deux autres coiffeurs, on était les pionniers. Les femmes faisaient la queue pour se faire coiffer ! On n'avait jamais vu ça. Quelle époque bénie ! » Michel Dervyn profite de cette nouvelle ère pour créer son propre groupe. En 1980, il lance la marque Shampoo à Lille et profite très vite du développement des centres commerciaux et de celui du système des franchises. « Quand la confiance en soi est là, on se sent invincible. Le feu de l'action, l'instinct qu'il faut savoir écouter... Il m'est arrivé de signer des contrats et de me dire que j'irais m'occuper des finances après », confie-t-il.

C'est probablement cet instinct qui conduit Michel Dervyn à racheter à L'Oréal les salons Alexandre de Paris en 1990. Une marque prestigieuse qui va lui coûter cher avec une perte de 15 millions de francs à l'époque, mais qui s'avère rapidement être l'outil nécessaire au développement de son groupe, troisième sur le plan national, à l'international. En 2011, c'est notamment avec cette marque que, cinq ans après avoir ouvert son siège et sa propre école privée à Marcq-en-Baroeul, le Wattignisien part désormais conquérir l'Inde et la Chine où il a ouvert respectivement cinq et cinquante salons. L'aventure continue... •

PAR STÉPHANE HUBIN, avec ISABELLE AYRE et PASCAL BUSTRAEN

La Voix du Nord
Partager :

Lire aussi en Artisanat

Nos fiches pratiques et dossiers

«Juillet 2019»

  • L
  • M
  • M
  • J
  • V
  • S
  • D
  • 01
  • 02
  • 03
  • 04
  • 05
  • 06
  • 07
  • 08
  • 09
  • 10
  • 11
  • 12
  • 13
  • 14
  • 15
  • 16
  • 17
  • 18
  • 19
  • 20
  • 21
  • 22
  • 23
  • 24
  • 25
  • 26
  • 27
  • 28
  • 29
  • 30
  • 31
  •  
  •  
  •  
  •  
Nominations
Voir toutes les nominations
  • 06 Septembre 2012

    Franck Allard

    À 51 ans, Franck Allard est nommé directeur financier de la filiale immobilière du groupe Auchan, basée dans le Nord...

    Immochan
  • 06 Septembre 2012

    Vianney Dumas

    Jusqu’alors directeur financier d’Immochan, la filiale immobilière du groupe Auchan, il est nommé à 53 ans directeur général immobilier du groupe en Chine, notamment grâce à sa bonne connaissance du marché chinois puisqu’il fut de 2001 à 2004 directeur financier d’Auchan Chine...

    Auchan Chine
  • 05 Septembre 2012

    Christophe Cappe

    Il est depuis aujourd’hui le nouveau président du directoire de la société de tête du groupe SIA, acteur majeur du logement social
    dans la région, en succession de Bernard Ranvier...

    SIA Habitat
Signaler une nomination

Nos derniers dossiers

LA VOIX DU NORD

LE JOURNAL du 10/06/2012

INTEGRALITE DE LA VOIX DU NORD EN PDF

Téléchargez l’édition de votre choix