Presse-régionale.fr

Banques et Assurances

CONSOMMATION

L'UFC-Que Choisir dénonce les cartes de crédit qui ne veulent pas dire leur nom

mercredi 18.04.2012, 05:02
L'UFC-Que Choisir dénonce les cartes de crédit qui ne veulent pas dire leur nom Pour l'UFC-Que Choisir, les cartes de fidélité se transforment trop souvent en cartes de crédit renouvelable, jugé dangereux.

Un an après l'entrée en vigueur de la loi Lagarde sur le crédit à la consommation, l'UFC-Que Choisir repart en guerre contre les pratiques de distribution de crédit dans les lieux de vente.

Le surendettement se porte toujours très bien, merci. Et hélas. Avec 22 408 dossiers de surendettement présentés à la Banque de France en 2011 (20500 en 2010), notre région continue de caracoler en tête du « palmarès » du surendettement. Avec un endettement moyen par ménage de 30 600 euros, dont plus de 23 000 euros de crédit à la consommation.

« Le crédit à la consommation est directement lié à l'explosion du surendettement », tempête Robert Bréhon, président de l'UFC-Que Choisir Nord - Pas-de-Calais, qui repart en guerre sur le sujet.

Lieux de vente en accusation

Trois ans après une première enquête accablante sur la distribution de crédit à la consommation, et un an après l'entrée en vigueur de la loi Lagarde devant assainir les pratiques des professionnels, l'association de consommateurs est partie vérifier sur le terrain si les choses avaient évolué.

La loi Lagarde oblige notamment de proposer une alternative au crédit renouvelable (anciennement appelé revolving) à partir d'un montant de crédit de 1 000 euros, et de toujours vérifier la solvabilité de l'emprunteur.

Les bénévoles des sept associations locales de l'UFC ont visité cinquante-six magasins de la région pour voir si la loi était respectée. Et le résultat est sans appel.

« Malgré l'obligation légale, explique Robert Bréhon, 81 % des propositions de crédit renouvelable ne font l'objet d'aucune offre alternative de crédit amortissable. La proposition de crédits "gratuits" ("X fois sans frais") ou amortissables est certes importante (64 % et 46 %), mais pour pouvoir souscrire ces types de crédit, les consommateurs doivent encore et toujours s'équiper de la carte magasin à laquelle est associé dans plus de 90 % des cas un crédit renouvelable, et sans vérification de solvabilité. La carte de fidélité reste donc le cheval de Troie du renouvelable. Ainsi, tous crédits confondus, 84 % des clients ressortent équipés d'un crédit renouvelable. »

L'association de défense des consommateurs enfourche à nouveau son cheval de bataille et va saisir la direction régionale de la concurrence.

« Nous demandons l'interdiction de la vente de crédit renouvelable en magasin, la déliaison totale entre cartes de fidélité et cartes de crédit renouvelable, et enfin la vérification de la solvabilité dès le 1er euro emprunté à partir d'un crédit de 1 000 euros. » La loi Lagarde a sans doute assaini la situation, mais bien des progrès restent à faire. •

Crédit amortissable : prêt dont le montant, la durée et les remboursements périodiques sont déterminés à l'avance.
Crédit renouvelable : somme d'argent utilisable à tout moment et reconstituée au fur et à mesure de son remboursement. Se caractérise par un taux d'intérêt élevé.

PAR JEAN-MARC PETIT
Partager :

Lire aussi en Banques et Assurances

Nos fiches pratiques et dossiers

«Mai 2019»

  • L
  • M
  • M
  • J
  • V
  • S
  • D
  •  
  •  
  • 01
  • 02
  • 03
  • 04
  • 05
  • 06
  • 07
  • 08
  • 09
  • 10
  • 11
  • 12
  • 13
  • 14
  • 15
  • 16
  • 17
  • 18
  • 19
  • 20
  • 21
  • 22
  • 23
  • 24
  • 25
  • 26
  • 27
  • 28
  • 29
  • 30
  • 31
  •  
  •  
Nominations
Voir toutes les nominations
  • 06 Septembre 2012

    Franck Allard

    À 51 ans, Franck Allard est nommé directeur financier de la filiale immobilière du groupe Auchan, basée dans le Nord...

    Immochan
  • 06 Septembre 2012

    Vianney Dumas

    Jusqu’alors directeur financier d’Immochan, la filiale immobilière du groupe Auchan, il est nommé à 53 ans directeur général immobilier du groupe en Chine, notamment grâce à sa bonne connaissance du marché chinois puisqu’il fut de 2001 à 2004 directeur financier d’Auchan Chine...

    Auchan Chine
  • 05 Septembre 2012

    Christophe Cappe

    Il est depuis aujourd’hui le nouveau président du directoire de la société de tête du groupe SIA, acteur majeur du logement social
    dans la région, en succession de Bernard Ranvier...

    SIA Habitat
Signaler une nomination

Nos derniers dossiers

LA VOIX DU NORD

LE JOURNAL du 10/06/2012

INTEGRALITE DE LA VOIX DU NORD EN PDF

Téléchargez l’édition de votre choix