Presse-régionale.fr

Banques et Assurances

TRAJECTOIRE PERSONNELLE

Fabrice Talandier ou le microcrédit plutôt que l'économie de marché

lundi 28.05.2012, 05:02
Fabrice Talandier ou le microcrédit plutôt que l'économie de marché «J'aime les marchés pour leurs bruits, leurs odeurs... C'est la vie», dit Fabrice Talandier. PHOTO CHRISTOPHE LEFEBVRE

Le hasard et les choix ont amené Fabrice Talandier à devenir directeur régional de l'ADIE, le premier organisme de microcrédits en France. Petit à petit, un créateur d'entreprise après l'autre, une autre économie se construit. PAR VALÉRIE SAUVAGE

Il y a encore quinze ans, Fabrice Talandier n'imaginait pas qu'il serait un jour directeur régional de l'ADIE. Et pour cause : il ne connaissait pas l'ADIE, l'Association pour le droit à l'initiative économique, adaptation française d'un microcrédit qui trouve ses racines dans les années 70 et l'Inde de Muhammad Yunus, prix Nobel de la paix en 2006. Là-bas comme ici, le microcrédit veut aider les plus démunis à créer leur propre activité. Des petits prêts pour générer de grands espoirs.

Classique, Fabrice Talandier débute sa carrière en tant que commercial au Crédit agricole du Mans. Mais il a envie d'autre chose. « Quelqu'un m'a parlé de l'ADIE, en me disant que c'était un métier de banquier qu'on ne pratiquait pas comme un banquier. Il a ajouté :"Tu te plains de ne pas pouvoir aborder les gens différemment, c'est peut-être pour toi." »

Costume sur mesure

Il échange le costume-cravate contre un emploi-jeunes dans une association dont il ignore presque tout. Nous sommes en 1998. L'ADIE n'emploie qu'une soixantaine de personnes en France et ouvre une antenne en Mayenne. Fabrice Talandier revêt l'habit d'agent de crédit solidaire. « À l'époque, quand on parlait aux assistantes sociales de notre projet d'aider les gens à créer leurs boîtes, elles hurlaient. La création d'entreprise n'était pas reconnue comme une voie d'insertion. Il a fallu expliquer, convaincre. » Il a toujours gardé en tête cet homme rencontré à ses débuts, qui vivait dans une ferme, chauffée par un poêle à bois, avec un sol en terre battue et toute la famille qui dormait dans la même pièce. « Il me disait : "J'ai juste besoin de 5 000 balles pour m'acheter une tronçonneuse." Il voulait couper et vendre du bois. Et il a réussi. Il m'a convaincu de l'utilité de ce que nous étions en train de faire et de la capacité des gens à s'en sortir eux-mêmes lorsqu'on leur donne les outils pour le faire. » Pas à pas. Microcrédit par microcrédit. Initiative par initiative. Il veut croire à une autre économie. « Aujourd'hui, plein de gens ont pris conscience de l'origine de la crise. Ils sont en train d'essayer de construire un monde plus socialement responsable et plus solidaire. Je veux y croire. Il y aura toujours des spéculateurs, mais si on arrive à convaincre une personne à la fois, une entreprise à la fois, il y aura un effet boule de neige. » • L

Si vous êtes créateur et souhaitez contacter l'ADIE : 0 800 800 566 (numéro vert). Si vous souhaitez devenir bénévole de l'association : nord@adie.org

La Voix du Nord
Partager :

ZOOM

Fabrice Talandier, né en 1974, passe un DUT de gestion à l'IUT de Lens et poursuit ses études en licence de sciences économiques. Il commence sa carrière comme commercial au sein du Crédit agricole du Mans. En 1998, il rejoint l'ADIE en tant qu'agent de crédit solidaire. Il est nommé directeur de l'ADIE Lille Métropole en 2004 avant de devenir, dès l'année suivante, directeur régional. L'ADIE dans la région, c'est 492 microcrédits accordés en 2011, une vingtaine de salariés, une cinquantaine de bénévoles, cinq antennes et une vingtaine de permanences sur le territoire. 

 

Lire aussi en Banques et Assurances

Nos fiches pratiques et dossiers

«Mai 2019»

  • L
  • M
  • M
  • J
  • V
  • S
  • D
  •  
  •  
  • 01
  • 02
  • 03
  • 04
  • 05
  • 06
  • 07
  • 08
  • 09
  • 10
  • 11
  • 12
  • 13
  • 14
  • 15
  • 16
  • 17
  • 18
  • 19
  • 20
  • 21
  • 22
  • 23
  • 24
  • 25
  • 26
  • 27
  • 28
  • 29
  • 30
  • 31
  •  
  •  
Nominations
Voir toutes les nominations
  • 06 Septembre 2012

    Franck Allard

    À 51 ans, Franck Allard est nommé directeur financier de la filiale immobilière du groupe Auchan, basée dans le Nord...

    Immochan
  • 06 Septembre 2012

    Vianney Dumas

    Jusqu’alors directeur financier d’Immochan, la filiale immobilière du groupe Auchan, il est nommé à 53 ans directeur général immobilier du groupe en Chine, notamment grâce à sa bonne connaissance du marché chinois puisqu’il fut de 2001 à 2004 directeur financier d’Auchan Chine...

    Auchan Chine
  • 05 Septembre 2012

    Christophe Cappe

    Il est depuis aujourd’hui le nouveau président du directoire de la société de tête du groupe SIA, acteur majeur du logement social
    dans la région, en succession de Bernard Ranvier...

    SIA Habitat
Signaler une nomination

Nos derniers dossiers

LA VOIX DU NORD

LE JOURNAL du 10/06/2012

INTEGRALITE DE LA VOIX DU NORD EN PDF

Téléchargez l’édition de votre choix