ON EN PARLE

Ouverture des commerces le dimanche : la galerie V2 et Auchan dans l'expectative

Publié le 20/10/2009 à 05h03

Depuis la promulgation des décrets d'application de la loi étendant l'ouverture des magasins le dimanche, de nombreuses zones commerciales s'interrogent. Parmi elles, bien entendu, celle de Villeneuve-d'Ascq, autour de V2. Le 9 septembre, le préfet du Nord signait l'arrêté permettant aux maires de demander la constitution d'un périmètre d'usage de consommation exceptionnel, autrement dit un PUCE. Un choix étendu pour l'unité urbaine de Lille à 62 communes, dont seize dans le ressort de notre édition.

Ouverture des commerces le dimanche : la galerie V2 et Auchan dans l'expectative
Depuis la promulgation des décrets d'application de la loi étendant l'ouverture des magasins le dimanche, de nombreuses zones commerciales s'interrogent. Parmi elles, bien entendu, celle de Villeneuve-d'Ascq, autour de V2. Le 9 septembre, le préfet du Nord signait l'arrêté permettant aux maires de demander la constitution d'un périmètre d'usage de consommation exceptionnel, autrement dit un PUCE. Un choix étendu pour l'unité urbaine de Lille à 62 communes, dont seize dans le ressort de notre édition.

Jeudi dernier, alors que Florence Bariseau (UMP) suggérait au maire d'organiser un débat sur le sujet, le conseil municipal de Roubaix, lui, prenait les devants. Dans le cadre de la loi, le périmètre du PUCE est accepté pour l'Usine et Mc Arthur, soit dix dimanches par an. Après avoir tenté une démarche communautaire, qui aurait nécessité l'accord de tous les conseils municipaux, René Vandierendonck (DVG) a tranché sans attendre. Mais la question, de toute évidence, divise. À Roubaix, l'UMP et les Verts n'ont pas voté le PUCE, les premiers parce que ce n'est pas assez, les seconds parce que c'est trop !

Officiellement, Villeneuve-d'Ascq n'a pas décidé. Ce qui n'inquiète pas outre mesure les commerçants de V2. « On n'attend rien avant 2010,confirme Cathy Collart, la directrice du magasin Auchan. Mais il n'y a pas de position du groupe en faveur de l'ouverture systématique tous les dimanches. »

Rien avant 2010 ?

Seule certitude : quelle que soit l'option retenue, elle se fera en concertation avec l'ensemble des 140 boutiques de la galerie, représentées par le groupe Rodamco, injoignable hier. « On échange régulièrement, poursuit Cathy Collart. Le but est de se dire : quoi qu'on fasse, on le fera ensemble. Nos clients ne comprendraient pas, par exemple, que l'ensemble de la galerie soit ouvert et pas l'hyper. Notre responsabilité, c'est d'être cohérent ».

D'ici la fin de l'année, rien ne change : « on reste dans le cadre de l'ouverture exceptionnel de cinq dimanches. » Il sera toujours temps d'aviser après. Pour Auchan, pour V2, pour le Heron Parc... Au total, quelque 100 000 mètres carrés de surfaces commerciales attendent d'en savoir un peu plus.

La Voix Éco