Presse-régionale.fr

Commerce et Distribution

UN NOM, UNE MARQUE

Paul Callens a créé un endroit emblématique où Furet(er)

jeudi 05.08.2010, 05:05
Paul Callens a créé un endroit emblématique où Furet(er) 1959, Le Furet arrive grand-place à Lille avec deux concepts révolutionnaires: le libre-service et le livre de poche. REPRO « LA VOIX ».

Des entreprises françaises très connues, aux racines nordistes, avec toute une histoire derrière elles. Nous vous proposons d'en découvrir quelques-unes cet été, en cherchant à connaître l'origine de leur nom. Un incontournable : le Furet du Nord.

« Le Furet » tout court, comme on dit par ici. Une institution quand on est originaire de la région, un nom qu'on ne connaît pas forcément ailleurs. Et la connexion entre son nom et la grande librairie de la grand-place lilloise n'est à première vue pas évidente.

1936. Georges Poulard, proviseur de lycée, décide de racheter une boutique pour en faire une librairie. Son choix se porte alors rue de la Vieille-Comédie, dans le centre de Lille, où se trouve un magasin de fourrures, baptisé Le Furet du Nord. Rien de bien surprenant, puisque les furets étaient utilisés pour la chasse aux lapins. Seulement le nouvel acquéreur décide de ne pas changer le nom de l'enseigne. Malgré une activité bien différente, il est ravi de voir les étudiants « fureter » dans sa boutique, devenue librairie universitaire.

Vers la fin des années 40, il embauche un jeune vendeur, Paul Callens, qui lui rachète ensuite l'affaire dans les années 50. Avec tout de suite une idée en tête : installer la librairie dans un endroit plus visible, plus passant. Il investit la grand-place en 1959, pour des locaux presque dix fois plus grands.

Nouveauté pour l'époque : c'est une librairie libre-service, où rentre qui veut. Il y a des tables, des chaises, pour s'installer, bouquiner des livres à disposition de tous.

Autre concept révolutionnaire : le livre de poche, que le Furet accueille dans de nouveaux rayons dès 1963. Certains le voient peut-être comme un livre au rabais mais Paul Callens, lui, demande même à un architecte de trouver une manière pratique de les présenter. Mais il ne s'arrête pas là ! Les années 60 marquent l'arrivée des dédicaces, les années 70 des rayons jeunesse.

Le bâtiment évolue,pas l'idée directrice

Un programme pour accueillir les personnes faisant l'actualité est mis en place, ainsi que des expositions dans les rayons. Il faut créer l'événement. La célèbre « fosse aux lions » est inaugurée, accueillant les enfants désireux de découvrir la littérature. Le magasin grandit au fur et à mesure, pour atteindre les 4 000 m² en 1982. Ouvrages universitaires, papeterie, puis musique, et vidéos.

Dans les années 70, l'arrivée de la FNAC sur la grand-place pousse les deux enseignes à se répartir le marché. Les livres pour le Furet, les disques pour la FNAC. Une galerie au niveau de la cave permet de relier les deux magasins de la grand-place. Un accord qui prend fin en 1990 quand la FNAC s'installe dans la galerie des Tanneurs. De grands travaux d'agrandissement reprennent en 1991-1992, pour investir le haut du bâtiment, dans l'ancien hôtel de Strasbourg.

Toute l'installation est revue mais le puits de lumière au centre du bâtiment, l'atrium, est conservé.

Dans la librairie historique, chaque niveau garde sa spécificité, que les aménagements successifs n'ont pas détériorée. Au final, le bâtiment atteint les 7 000 m², répartis sur neuf niveaux et ses allées sont parcourues par environ 12 000 visiteurs par jour. Devenu société anonyme en 1982, sous la direction du beau-fils de Paul Callens, Constantin Erodiades, le Furet est racheté par le groupe Extrapole, puis Virgin, pour être repris en 2008 par des fonds d'investissement. Il existe aujourd'hui dix magasins Furet du Nord, un onzième va ouvrir ses portes à Englos en septembre. •

PAR ÉLODIE LÉCADIEU

Lire aussi en Commerce et Distribution

Nos fiches pratiques et dossiers

«Novembre 2018»

  • L
  • M
  • M
  • J
  • V
  • S
  • D
  •  
  •  
  •  
  • 01
  • 02
  • 03
  • 04
  • 05
  • 06
  • 07
  • 08
  • 09
  • 10
  • 11
  • 12
  • 13
  • 14
  • 15
  • 16
  • 17
  • 18
  • 19
  • 20
  • 21
  • 22
  • 23
  • 24
  • 25
  • 26
  • 27
  • 28
  • 29
  • 30
  •  
  •  
Nominations
Voir toutes les nominations
  • 06 Septembre 2012

    Franck Allard

    À 51 ans, Franck Allard est nommé directeur financier de la filiale immobilière du groupe Auchan, basée dans le Nord...

    Immochan
  • 06 Septembre 2012

    Vianney Dumas

    Jusqu’alors directeur financier d’Immochan, la filiale immobilière du groupe Auchan, il est nommé à 53 ans directeur général immobilier du groupe en Chine, notamment grâce à sa bonne connaissance du marché chinois puisqu’il fut de 2001 à 2004 directeur financier d’Auchan Chine...

    Auchan Chine
  • 05 Septembre 2012

    Christophe Cappe

    Il est depuis aujourd’hui le nouveau président du directoire de la société de tête du groupe SIA, acteur majeur du logement social
    dans la région, en succession de Bernard Ranvier...

    SIA Habitat
Signaler une nomination

Nos derniers dossiers

LA VOIX DU NORD

LE JOURNAL du 10/06/2012

INTEGRALITE DE LA VOIX DU NORD EN PDF

Téléchargez l’édition de votre choix