Commerce et Distribution

Giulio Epicureo, le petit « Macaroch'ti » devenu géant de la décoration grand public

Publié le 09/05/2011 à 05h10

Pur autodidacte, Giulio Epicureo est aujourd'hui le leader français en matière de rangement déco grand public, avec son entreprise CIE Europe à Lomme. Itinéraire d'un pragmatique pour qui « la réussite est la somme des erreurs qu'on ne commet plus ».

Giulio Epicureo, le petit « Macaroch'ti » devenu géant de la décoration grand public
Pur autodidacte, Giulio Epicureo est aujourd'hui le leader français en matière de rangement déco grand public, avec son entreprise CIE Europe à Lomme. Itinéraire d'un pragmatique pour qui « la réussite est la somme des erreurs qu'on ne commet plus ».

« Mon père me disait, le commerce, c'est le seul métier où on n'a pas de limites. Tu peux devenir le plus gros, en démarrant de rien ». Pour Giulio Epicureo, cette phrase est devenue leçon de vie.

Lui, le fils d'émigrant italien venu dans le Nord en 1960 pour travailler dans les mines. Giulio n'a qu'un an, le Nord est devenu sa terre natale.

« On aurait été à Nice, on nous aurait pris pour des "Macaronis", et on serait partis. Ici, terre d'accueil et de brassages, on est devenus des Macaroch'tis, et on est restés ».

Rêves

Giulio rêve de faire une école de commerce. Son père, qui n'a pas les moyens de lui payer, le voit plutôt avocat. Mais en fac de droit, Giulio s'ennuie et salive devant les belles voitures des fils de bonnes familles. « La voiture, c'est le bijou des hommes. Aujourd'hui, maintenant que je suis arrivé, je peux m'offrir mes rêves de 20 ans ».

Mais avant cela, le chemin est tortueux.

Manutentionnaire à La Redoute, commercial dans une boîte de transport, Giulio Epicureo rêve de devenir son propre patron, « afin d'être libre, avoir son propre destin entre les mains ». En 1983, Giulio Epicureo crée avec un copain de fac, et 10 000 francs de capital, CIE (Commercial Import Export), une petite société qui vend de la bière du Nord en Italie, et importe des gadgets vendus dans les catalogues de vente par correspondance.

Innovations

En 1989, après un voyage aux États-Unis, il revient avec une idée qui fait fureur Outre-Atlantique : les boîtes de rangement en carton. Le concept plaît à la grande distribution. Mais au milieu des années 1990. le prix du papier-carton explose. Giulio Epicureo rebondit. En 1999, il vend tous ses biens et les réinjecte dans son entreprise pour faire évoluer la game CIE Europe vers le rangement déco. En 2004, il fait breveter la housse d'aspi-compression, le Compactor, génial système qui permet de réduire de 75 % la masse des couettes dans nos armoires. « Aujourd'hui, on en vend un million par an ! ».

Et CIE Europe devient le leader français du rangement grand public déco, vendu en grande distribution et magasin de bricolage.

À 51 ans, Giulio Epicureo peut désormais s'offrir les voitures dont il rêvait. Mais n'a pas oublié d'où il vient.

« Je suis conscient de ce que j'ai, car j'ai été pauvre. Quand on grandit, on sait ce qu'on va gagner, on n'a rien à perdre. Quand on est en haut, on sait ce qu'on perd. Et c'est un peu dommage... »

La Voix Éco