Presse-régionale.fr

Commerce et Distribution

ON EN PARLE

Guerre des Post-it : après les fenêtres qui parlent, Lille a les fenêtres qui collent

samedi 20.08.2011, 05:16
Guerre des Post-it : après les fenêtres qui parlent, Lille a les fenêtres qui collent Isabelle devant le Pac-Man qui égaie la rue des Canonniers; «oeuvres» aperçues à Euralille.

C'est un safari photo pour quartier d'affaires, une galerie d'art à ciel ouvert pour trentenaires biberonnés aux consoles 8 bits et aux blagues virales du web 2.0. « Post-it war », une guerre d'oeuvres en Post-it, livrée par fenêtres interposées. Les médias en ont fait leur miel cet été. Du coup, l'idée initiée par une poignée de geeks de La Défense, à Paris, a essaimé. Jusqu'à Lille.

« Dites, on le reconnaît, le Sonic, de l'extérieur ? » Qu'elle se rassure, Isabelle. Dans la rue des Canonniers, difficile de manquer le hérisson bleu de Sega, reconstitué en Post-it collés sur les fenêtres. Sur les vitres voisines, un Pac-Man est lancé aux trousses d'un fantôme violet. « On a commencé par le fantôme, c'était pour fêter la nouvelle cafetière », s'amuse Isabelle, la chargée de com du GAEL. L'association des boutiques du centre partage ce bureau avec la Fédération lilloise du commerce et l'Union du commerce et des services.

Avouons-le, on ne savait pas les guildes marchandes aussi fun. Ben oui, le Post-it, c'est übertendance.

« À côté du Sonic, on avait prévu un Mario, mais la peau, c'est compliqué à rendre en Post-it », développe Isabelle. Un regret : dans la rue des Canonniers, la guerre s'enlise. Personne n'a répliqué à Sonic et Pac-Man. Pas plus le cabinet d'avocats, à côté, que les services du conseil général, en face. « Ils sont moins dedans. » Pour sûr.

Direction Euralille, alors. Terrain de jeux rêvés pour cadres taquins. Post-it repérés en face de la rue du Luxembourg, en surplomb du périph. Une tortue, une fleur, un lapin, un... chat Hello Kitty. Les étages concernés sont occupés par un assureur. Coup de sonnette. « Bonjour madame, je suis journaliste, puis-je parler à l'auteur de la tortue et de la fleur en Post-it au 2e ? » La porte est close mais l'interphone cause : « Euh, je ne sais pas si on peut communiquer. Je demande au directeur. » C'est du lourd. Cinq minutes plus tard, c'est niet : zéro blabla, comme ils disent. C'est ballot, pour une fois qu'un assureur pouvait se rendre sympa... Bah, elle est moche, leur tortue.

Homer Simpson, lui, il a de la classe. Et Marge. Pas loin, on trouve Gaston Lagaffe. Le voilà, l'Eldorado tant convoité, la terre promise du Post-it, le nid des fresques autocollantes lilloises. Au dernier endroit où on l'attendait : à LMCU. Les Simpson, Mafalda, Snoopy, sur les façades des bâtiments communautaires, rue du Ballon, c'est le festival. À apprécier en vrai ou sur le blog postitwar.com.

« C'est l'informatique qui a commencé »

En admirant ce jaunissime Marsupilami étalé sur deux fenêtres, quel sot oserait encore qualifier les fonctionnaires de petits hommes gris ? Il y a de la fantaisie dans l'administration. On l'a croisée. « C'est le service informatique qui a commencé avec un Mario et un Schtroumpf, raconte l'auteure, d'abord réticente à s'exprimer. On pensait d'ailleurs continuer par une Schroumpfette. Ça dépendra des pauses déjeuner.

 » Car cet agent insiste : les dessins sont réalisés en dehors des heures de travail, et « avec des Post-it personnels ».

Précision utile. Si des entreprises branchées s'appliquent à transformer la bonne blague en outil marketing, on sent la fonction publique sur ses gardes. On entend d'ici les railleurs affûter leurs traits contre ces signes extérieurs de désoeuvrement. Objection votre honneur : à ce petit jeu, il faudrait aussi comptabiliser le temps englouti par l'employé contemporain à trier ses mails, actualiser son statut Facebook et twitter sa dernière fulgurance... Pas sûre que les colleurs de Post-it, certes moins discrets, sortent perdants de la confrontation. Bon, patron, on le fait ce Mario géant sur la façade deLa Voix ? •

PAR SÉBASTIEN BERGÈS
Partager :

Lire aussi en Commerce et Distribution

Nos fiches pratiques et dossiers

«Novembre 2018»

  • L
  • M
  • M
  • J
  • V
  • S
  • D
  •  
  •  
  •  
  • 01
  • 02
  • 03
  • 04
  • 05
  • 06
  • 07
  • 08
  • 09
  • 10
  • 11
  • 12
  • 13
  • 14
  • 15
  • 16
  • 17
  • 18
  • 19
  • 20
  • 21
  • 22
  • 23
  • 24
  • 25
  • 26
  • 27
  • 28
  • 29
  • 30
  •  
  •  
Nominations
Voir toutes les nominations
  • 06 Septembre 2012

    Franck Allard

    À 51 ans, Franck Allard est nommé directeur financier de la filiale immobilière du groupe Auchan, basée dans le Nord...

    Immochan
  • 06 Septembre 2012

    Vianney Dumas

    Jusqu’alors directeur financier d’Immochan, la filiale immobilière du groupe Auchan, il est nommé à 53 ans directeur général immobilier du groupe en Chine, notamment grâce à sa bonne connaissance du marché chinois puisqu’il fut de 2001 à 2004 directeur financier d’Auchan Chine...

    Auchan Chine
  • 05 Septembre 2012

    Christophe Cappe

    Il est depuis aujourd’hui le nouveau président du directoire de la société de tête du groupe SIA, acteur majeur du logement social
    dans la région, en succession de Bernard Ranvier...

    SIA Habitat
Signaler une nomination

Nos derniers dossiers

LA VOIX DU NORD

LE JOURNAL du 10/06/2012

INTEGRALITE DE LA VOIX DU NORD EN PDF

Téléchargez l’édition de votre choix