ON EN PARLE

Zone commerciale de Cambrai-sud Proville : Darty passe, Shopping valley II trépasse

Publié le 30/09/2011 à 05h09

Lavoixeco - La commission départementale d'aménagement commercial (CDAC) réunie hier a refusé le projet d'implantation de Shopping valley II dans la zone commerciale de Cambrai-sud Proville. Le projet d'implantation de Darty a quant à lui été accepté.

Zone commerciale de Cambrai-sud Proville : Darty passe, Shopping valley II trépasse
Lavoixeco - La commission départementale d'aménagement commercial (CDAC) réunie hier a refusé le projet d'implantation de Shopping valley II dans la zone commerciale de Cambrai-sud Proville. Le projet d'implantation de Darty a quant à lui été accepté.

« Je suis scandalisé ! On vient de perdre cent emplois... » Hier, à l'issue de la CDAC, le promoteur du projet Shopping valley II, Franck Martinelli, déclarait « accuser le coup ». Son projet d'implantation d'une dizaine de nouvelles enseignes sur les hauteurs de la zone commerciale a été refusé, mais l'enseigne Darty va bien venir s'installer un peu plus bas, face à Conforama.

« Il y a un parti pris, poursuit Franck Martinelli. Le même projet avec la même argumentation c'est oui pour Darty et non pour moi. Ça démontre bien la volonté de me nuire à Cambrai. »

Tout laisser tomber ?

Le promoteur disait vouloir prendre le temps de la réflexion pour décider de la suite et s'il va engager un recours. « La question se pose de tout laisser tomber. » « J'ai défendu le dossier comme j'ai pu, déclarait quant à lui le maire de Proville, Daniel Delwarde.

Chacun prendra ses responsabilités... J'ai fait mon boulot. J'ai ma conscience pour moi. C'est quarante-cinq emplois de perdus sur ce projet précisément.

Peut-être plus. » Philosophe, malgré tout, le maire de Proville assure : « Ce n'est pas parce qu'on a perdu une bataille qu'on a perdu la guerre. »

Darty :25 emplois à la clé

Du côté de Darty, l'heure était évidemment, aux réjouissances. Pascal Morieux, promoteur du projet et propriétaire du terrain - situé face à Conforama - depuis une dizaine d'années, se disait « heureux de cette décision ». « Ce projet est le fruit d'une réflexion qui avait été menée en concertation avec le maire de Proville et la chambre de commerce. L'implantation de l'enseigne Darty devrait apporter un peu d'élément de concurrence et de comparaison en électroménager. C'est un projet de proximité, d'une superficie de moins de 1 800 m² de surface de vente. » L'installation de Darty devrait engendrer la création de vingt-cinq emplois. Le Pôle emploi serait déjà en contact avec l'enseigne. L'ouverture est prévue fin 2012.

Joint hier soir, François-Xavier Villain n'a pas souhaité, pour le moment, réagir sur le fond de ce dossier : « C'est un dossier compliqué. Je préfère ne rien dire pour le moment. La CDAC s'est prononcée... Je tiens tout de même à préciser concernant le score de la CDAC que même si j'avais été pour, ça ne passait pas. » • D. B. et S. Z.

Les projets d'implantation d'un bowling et d'une aire de jeux ne sont pas concernés par l'avis de la CDAC. Sachant (lire notre édition de jeudi) que le promoteur arguait que ces implantations seraient susceptibles d'être remises en cause en cas de refus de la CDAC d'accepter la globalité du dossier.

La Voix Éco