Presse-régionale.fr

Energie et Environnement

GISEMENT

Au sud du bassin minier ouest, un sous-sol « plein de promesses » pour la société Gazonor

dimanche 13.03.2011, 05:20
Au sud du bassin minier ouest, un sous-sol « plein de promesses » pour la société Gazonor Le directeur de Gazonor est optimiste. Le sous-sol de la zone « Sud Midi» regorgerait de gaz de couche.

Alors que la colère monte dans le sud du pays contre les permis de prospection du gaz de schiste accordés par l'État, la société avionnaise Gazonor, ex-filiale de feu Charbonnages de France, vient de décrocher un permis de recherche visant à localiser la présence de gaz «  non conventionnel » sur une zone située au sud de la frontière historique du bassin minier ouest. Un territoire de 1 000 km² dont le sous-sol, au sud de Bruay notamment, regorgerait d'un nouvel « or noir ».

Après un premier permis de recherche obtenu en 2009 pour le Valenciennois, et alors qu'elle exploite déjà le gaz de mine (du grisou) dans la région depuis 1978, Gazonor a obtenu en juillet 2010, et pour cinq ans, l'autorisation de sonder une nouvelle zone géographique qu'elle a baptisée « Sud Midi », du nom de la faille géologique (du Midi) qui traverse la région.

« On n'est pasdes cow-boys »

D'une superficie de 929 km², cette zone s'étire grosso modo de Camblain-Châtelain (Bruaysis) jusqu'à Roucourt (Douaisis) d'ouest en est, et des collines d'Artois jusqu'au sud d'Arras, du nord au sud. « Mais nous misons surtout sur le potentiel gazier d'une "bande" sud large de 3 à 5 km, précise Nicolas Ricquart,le directeur de Gazonor. Pour l'heure, nos études visent à déceler les endroits du sous-sol où se niche le gaz. Du gaz de couche, pas du gaz de schiste... » La précision, pas anodine, s'adresse à ceux qui brandiraient trop tôt le spectre d'un recours à la fameuse fragmentation hydraulique (1)qui fait aujourd'hui polémique dans le Larzac. Un procès d'intention que l'intéressé réfute. « Nous n'aurons pas recours à la fracturation hydraulique. Du moins, pas pour l'instant. Le charbon est un millefeuille d'où le gaz s'échappe naturellement. Il peut être récupéré avec des techniques traditionnelles. Et puis, on n'est pas des cow-boys. Vous savez, la réglementation française sur le forage est l'une des plus drastiques d'Europe. » Sans dévoiler de noms, Gazonor dispose déjà d'une « short list » de communes sur lesquelles elle envisagerait l'implantation de forages-tests. Le sud du Bruaysis, au sous-sol jugé « plein de promesses », y occuperait une place de choix. « C'est une zone rurale où 80 % du charbon n'a pas été exploité. Nos premiers sondages nous rendent optimistes », se réjouit le géologue Bernard Michaux.

Vingt ans

En vertu du permis de recherche, Gazonor devrait investir 1,9 million d'euros d'ici à 2015 pour parfaire ses études et ses forages. Si l'opération est concluante, elle espère obtenir la concession de la zone et y installer des unités de production d'électricité. Le potentiel de « Sud Midi » ? À vue de nez, 60 millions de mètres cubes par an, exploitables sur une période d'au moins vingt ans.

1. Cette technique consiste à injecter à très haute pression d'importantes quantités d'eau mêlée à des produits chimiques pour fracturer la roche et en extraire le gaz. Ses détracteurs l'accusent de polluer les nappes phréatiques et de fragiliser les sols.

ARNAUD DÉTHÉE

Lire aussi en Energie et Environnement

Nos fiches pratiques et dossiers

«Novembre 2018»

  • L
  • M
  • M
  • J
  • V
  • S
  • D
  •  
  •  
  •  
  • 01
  • 02
  • 03
  • 04
  • 05
  • 06
  • 07
  • 08
  • 09
  • 10
  • 11
  • 12
  • 13
  • 14
  • 15
  • 16
  • 17
  • 18
  • 19
  • 20
  • 21
  • 22
  • 23
  • 24
  • 25
  • 26
  • 27
  • 28
  • 29
  • 30
  •  
  •  
Nominations
Voir toutes les nominations
  • 06 Septembre 2012

    Franck Allard

    À 51 ans, Franck Allard est nommé directeur financier de la filiale immobilière du groupe Auchan, basée dans le Nord...

    Immochan
  • 06 Septembre 2012

    Vianney Dumas

    Jusqu’alors directeur financier d’Immochan, la filiale immobilière du groupe Auchan, il est nommé à 53 ans directeur général immobilier du groupe en Chine, notamment grâce à sa bonne connaissance du marché chinois puisqu’il fut de 2001 à 2004 directeur financier d’Auchan Chine...

    Auchan Chine
  • 05 Septembre 2012

    Christophe Cappe

    Il est depuis aujourd’hui le nouveau président du directoire de la société de tête du groupe SIA, acteur majeur du logement social
    dans la région, en succession de Bernard Ranvier...

    SIA Habitat
Signaler une nomination

Nos derniers dossiers

LA VOIX DU NORD

LE JOURNAL du 10/06/2012

INTEGRALITE DE LA VOIX DU NORD EN PDF

Téléchargez l’édition de votre choix