INNOVATION

Giroptic, l'invention qui fait tourner la tête des photographes

Publié le 01/02/2009 à 11h48

Lavoixeco - À Roncq, la société Giroptic lance le premier appareil photo au monde capable de réaliser des clichés à 360 degrés. Une petite révolution pour réaliser des visites virtuelles sur Internet.

Giroptic, l'invention qui fait tourner la tête des photographes
Lavoixeco - À Roncq, la société Giroptic lance le premier appareil photo au monde capable de réaliser des clichés à 360 degrés. Une petite révolution pour réaliser des visites virtuelles sur Internet.

PAR JEAN-MARC PETIT

«  Vous savez quel est le seul animal capable de voir de tous les côtés à la fois ? Il ne s'agit pas de la mouche... mais du lapin. »

José Costa est très fier d'avoir piégé son interlocuteur. Nous ne savons pas si, dans une autre vie, il aurait aimé être un lapin, mais il a au moins réalisé un vieux rêve : rendre palpable la vision totale, la vue panoramique intégrale.

À 45 ans, le créateur de la société Giroptic, à Roncq, est aussi le premier à lancer un appareil photo unique au monde, capable de prendre des photos à 360 degrés. Un drôle d'objet, plus proche visuellement du mixeur que du 24 x 36, mais qui révolutionne à sa manière l'univers de la photo panoramique.

Unique au monde

«  J'ai longtemps travaillé dans le diagnostic immobilier. Pour réaliser des visites virtuelles d'appartements sur Internet, je devais mettre bout à bout plusieurs images. » En 2005, José Costa crée sa première société, Gironimmo, qui fabrique des optiques 360 degrés adaptables sur un appareil numérique. «  Avec un copain fou d'optique, nous avons voulu créer le premier appareil photo intégré, capable de faire le point et de régler la luminosité sur 360° en même temps. » Il faudra deux ans pour élaborer la petite merveille, ce Giroptic qui sera commercialisé ce mois-ci. «  Nous avons voulu un appareil accessible à tous, professionnel comme grand public. » Car au-delà de l'aspect ludique de l'image panoramique, c'est bien sûr l'utilisation professionnelle qui intéresse José Costa. «  Un quart des recherches immobilières se font sur Internet. Notre système permet de réaliser très facilement des visites virtuelles. Le marché du e-tourisme est également concerné. » Plus étonnant, la police scientifique s'intéresse de près au Giroptic pour réaliser des clichés panoramiques des scènes de crime.

Le Giroptic est commercialisé 699 euros, auxquels il faut ajouter un abonnement pour le traitement informatique des photos et leur hébergement sur Internet.

Giroptic est déjà lauréat à deux reprises du concours du ministère de l'Enseignement supérieur et de la recherche. Mais pas de quoi faire tourner la tête à ces Géo Trouvetout de la vision totale. •

> www.giroptic.com

La Voix Éco