Presse-régionale.fr

Informatique et High-Tech

NUMÉRIQUE

Les robots, le hobby de Nicolas Daddato

mardi 29.12.2009, 05:02
Les robots, le hobby de Nicolas Daddato Nicolas Daddato a créé Easy Robotics à Rousies. Pour l'instant, il travaille seul au sein de son entreprise. PHOTO PATRICK JAMES

Le dada de Nicolas Daddato, ce sont les robots. Il donne vie aux plaques d'aluminium grâce à quelques composants judicieusement choisis, un programme parfaitement élaboré et beaucoup de savoir-faire.

« Je suis fasciné par ce qui se fait en Asie en matière de robots, notamment au Japon. » Il lui a fallu six mois pour mettre au point son premier robot. Il l'a retravaillé pour que l'opération ne prenne plus qu'une journée et a créé Easy Robotics à Rousies, dans la Sambre, il y a trois ans.

« Dans le futur, on ne se posera pas la question d'avoir un robot ou pas. On se demandera combien on en a chez soi ! »

En attendant, les passionnés de robotique peuvent s'offrir un kit pour construire leur propre hexapode ou toutes sortes de robots équipés de bras manipulateurs. « Il faut être un peu initié, mais l'idée, c'est que ça reste accessible », explique Nicolas Daddato.

Une webcam à la place des yeux. Un détecteur d'obstacles. Les possibilités des robots sont aussi grandes que l'imagination (et l'habileté) de leur créateur. « Mes robots font tout et rien. Tout dépend de leur configuration et de la façon dont on les programme. Si on se débrouille bien, on peut par exemple faire en sorte qu'un robot ramasse un objet et le mette dans la poubelle. »

Pour la recherche

Des laboratoires s'en servent pour mener leurs recherches. Mais les adultes éclairés peuvent aussi s'offrir ces joujoux d'une nouvelle génération. « Les premières plates-formes valent moins de 100 euros. » Nicolas Daddato travaille aussi avec une association de passionnés de robotique qui s'est mis en tête de construire un humanoïde. Cybrina, c'est son nom, est donc construite avec des pièces conçues par Easy Robotics au fur et à mesure des moyens et du temps dont disposent les membres de l'association. Pour l'instant, elle est dotée d'une tête, de bras et d'un tronc. Ses mains devraient bientôt suivre. « Nous voulons travailler sur l'intelligence artificielle. L'idée, c'est qu'ensuite le robot apprenne ce qu'il a lui-même envie d'apprendre. »

Aura-t-il aussi envie d'apprendre à construire un robot ?

www.easyrobotics.fr

V. S.

Lire aussi en Informatique et High-Tech

Nos fiches pratiques et dossiers

«Mars 2019»

  • L
  • M
  • M
  • J
  • V
  • S
  • D
  •  
  •  
  •  
  •  
  • 01
  • 02
  • 03
  • 04
  • 05
  • 06
  • 07
  • 08
  • 09
  • 10
  • 11
  • 12
  • 13
  • 14
  • 15
  • 16
  • 17
  • 18
  • 19
  • 20
  • 21
  • 22
  • 23
  • 24
  • 25
  • 26
  • 27
  • 28
  • 29
  • 30
  • 31
Nominations
Voir toutes les nominations
  • 06 Septembre 2012

    Franck Allard

    À 51 ans, Franck Allard est nommé directeur financier de la filiale immobilière du groupe Auchan, basée dans le Nord...

    Immochan
  • 06 Septembre 2012

    Vianney Dumas

    Jusqu’alors directeur financier d’Immochan, la filiale immobilière du groupe Auchan, il est nommé à 53 ans directeur général immobilier du groupe en Chine, notamment grâce à sa bonne connaissance du marché chinois puisqu’il fut de 2001 à 2004 directeur financier d’Auchan Chine...

    Auchan Chine
  • 05 Septembre 2012

    Christophe Cappe

    Il est depuis aujourd’hui le nouveau président du directoire de la société de tête du groupe SIA, acteur majeur du logement social
    dans la région, en succession de Bernard Ranvier...

    SIA Habitat
Signaler une nomination

Nos derniers dossiers

LA VOIX DU NORD

LE JOURNAL du 10/06/2012

INTEGRALITE DE LA VOIX DU NORD EN PDF

Téléchargez l’édition de votre choix