Presse-régionale.fr

Informatique et High-Tech

JEUX VIDÉO

Leelh, le jeu qui voulait détruire Lille, met en pause pour imaginer sa propre survie

mercredi 05.01.2011, 05:09
Leelh, le jeu qui voulait détruire Lille, met en pause pour imaginer sa propre survie «Ce qui ne te tue pas te rend plus fort», professe le directeur, qui n'abandonne pas le bébé pour autant. PH. ARCHIVES CHRISTOPHE LEFEBVRE.

Univers impitoyable, paysages de dévastation, développeurs enthousiastes. Leelh, le jeu vidéo développé par le studio 3Dduo, basé à Wazemmes, jouait crânement sa chance dans l'arène sans merci des jeux de rôles sur internet. Le 31 décembre, six mois après son lancement, il a pourtant dû être mis en sommeil, faute d'un équilibre financier.

C'était un beau cauchemar. Les Beaux-Arts pulvérisés, la tour Lille-Europe en capilotade, la Grand-Place bouffée par les mauvaises herbes. Ces visions d'apocalypse n'existeront jamais que sur les images d'artistes enthousiasmantes dévoilées il y a deux ans par le studio 3Dduo. Les joueurs ne les découvriront pas. Officiellement lancé il y a moins de six mois, Leelh a été mis en pause par ses concepteurs le 31 décembre. Ce jeu de rôle multijoueurs sur internet promettait une expérience de survie dans une métropole lilloise en ruine. L'aventure des joueurs et le rêve du studio wazemmois n'auront finalement pas dépassé la première zone accessible, Villeneuve-d'Ascq.

Leelh avait tout pour susciter l'intérêt. Il y est parvenu : 30 000 internautes s'y sont frottés depuis sa mise en ligne. Mais trop peu sont restés. 3 000 abonnés en tout et pour tout. Bien en deçà des objectifs. Les efforts des développeurs pour corriger le tir n'y changeront rien. « On avait une grosse piscine avec plein de trous, sur laquelle on collait des rustines », expliquait il y a quelques semaines Maxence Devogelaere, le directeur général de 3Dduo, dans un entretien à un site internet. Il fallait arrêter les frais. Mi-novembre, la décision tombe. « Pour l'équipe, ça a été dur car elle a eu l'impression de s'être investie pour pas grand-chose au final », racontait hier Maxence Devogelaere.

Plan B de l'apocalypse

Le 1er janvier, Leelh, qui occupait les vétérans du studio depuis plus de deux ans, entre en sommeil cryogénique.

Pas la mort, non, mais la stase. Pour une durée indéterminée. Plus d'abonnements, plus de grosses mises à jour du jeu. 3Dduo ne ferme cependant pas complètement la porte. Il laisse son bébé accessible gratuitement, sur cooptation entre joueurs. Une sorte de club privé.

La fin du monde, promise par Leelh, n'aura pas lieu. Celle de 3Dduo non plus, assure Maxence Devogelaere. « Ça n'a pas mis en péril la boîte.

On ne dépose pas le bilan, il faut arrêter l'amalgame. Dans toute entreprise, il y a des hauts, des bas, des remises en question. C'en est une. »

Les troupes, qui avaient culminé à 25-30 personnes (stagiaires et CDD compris) au plus fort du développement, sont retombées à une quinzaine de titulaires. « On a pu réaffecter la plupart des moyens sur d'autres projets, comme le serious game, qui marche bien. » Ces logiciels ludo-éducatifs, prisés des institutions ou des collectivités, font figure de valeur-refuge pour 3Dduo, bien inspiré de n'avoir pas mis tous ses jeux dans le même panier.

Restent un univers, un concept, un charme patiemment assemblés, que le jeune entrepreneur n'imagine pas rayer d'un trait de plume. Maxence Devogelaere imagine s'appuyer sur l'énorme travail fourni sur le jeu pour en lancer une « V2 ».

Une deuxième mouture radicalement repositionnée : « L'idée est de baser le jeu sur le web, Facebook et le mobile. Ce serait de la gestion de survivant et d'abri. » Un plan B inconcevable sans le soutien d'un éditeur. Maxence Devogelaere est en contact avec plusieurs d'entre eux. Leelh va devoir relever le défi d'abord lancé aux joueurs : survivre. •

PAR SÉBASTIEN BERGÈS

Lire aussi en Informatique et High-Tech

Nos fiches pratiques et dossiers

«Novembre 2018»

  • L
  • M
  • M
  • J
  • V
  • S
  • D
  •  
  •  
  •  
  • 01
  • 02
  • 03
  • 04
  • 05
  • 06
  • 07
  • 08
  • 09
  • 10
  • 11
  • 12
  • 13
  • 14
  • 15
  • 16
  • 17
  • 18
  • 19
  • 20
  • 21
  • 22
  • 23
  • 24
  • 25
  • 26
  • 27
  • 28
  • 29
  • 30
  •  
  •  
Nominations
Voir toutes les nominations
  • 06 Septembre 2012

    Franck Allard

    À 51 ans, Franck Allard est nommé directeur financier de la filiale immobilière du groupe Auchan, basée dans le Nord...

    Immochan
  • 06 Septembre 2012

    Vianney Dumas

    Jusqu’alors directeur financier d’Immochan, la filiale immobilière du groupe Auchan, il est nommé à 53 ans directeur général immobilier du groupe en Chine, notamment grâce à sa bonne connaissance du marché chinois puisqu’il fut de 2001 à 2004 directeur financier d’Auchan Chine...

    Auchan Chine
  • 05 Septembre 2012

    Christophe Cappe

    Il est depuis aujourd’hui le nouveau président du directoire de la société de tête du groupe SIA, acteur majeur du logement social
    dans la région, en succession de Bernard Ranvier...

    SIA Habitat
Signaler une nomination

Nos derniers dossiers

LA VOIX DU NORD

LE JOURNAL du 10/06/2012

INTEGRALITE DE LA VOIX DU NORD EN PDF

Téléchargez l’édition de votre choix