Presse-régionale.fr

Papeterie et Graphisme

ACTUALITÉ SOCIALE

Cinq ans après la reprise, les ex-Quebecor, placés en redressement judiciaire, replongent

mercredi 23.05.2012, 05:03
Cinq ans après la reprise, les ex-Quebecor, placés en redressement judiciaire, replongent Reprise en mars 2007 par Dominique Donghi, H2D traverse une mauvaise passe qui pourrait lui être fatale.

Comme une impression de déjà vu. Lundi, l'entreprise H2D d'Hellemmes a été mise en redressement judiciaire par le tribunal de commerce de Lille. L'administrateur a désormais six mois pour juger de la viabilité de l'imprimerie de la rue de Chanzy.

Une épreuve qui en rappelle d'autres aux 80 salariés d'H2D. Il y a cinq ans, ils s'étaient battus contre une délocalisation annoncée à Charleroi. Ils étaient 230, alors. Après des semaines d'un conflit social très dur, marqué par la séquestration du PDG et l'occupation de l'usine, la page Quebecor se tournait. 128 salariés étaient licenciés, non sans avoir arraché une prime extra-légale de 45 000 E à leurs patrons canadiens. 102 autres reprenaient le chemin de l'imprimerie, rebaptisée H2D, du nom des repreneurs Dominique Donghi et Dominique Dorchain.

« Tout le monde y croyait »

À l'époque, le personnel adhère sans barguigner au projet de Donghi. « Tout le monde y croyait, lui le premier », se souvient Michel Leroux, délégué syndical CGT. Cinq ans auront suffi à renvoyer les anciens Québecor à la case départ. « Les gens ont bossé pour s'en sortir, et pour quoi ?, interroge Michel Leroux. Aujourd'hui, on n'a peut-être plus que six mois. Certains se disent qu'ils auraient mieux fait de partir avec la prime. Les gens sont déçus, écoeurés. »

Au départ, « l'espoir » ne manquait pas, raconte le syndicaliste. Dominique Donghi avait promis d'investir. Il le fait. L'achat d'une rotative offset et la perspective de 15 embauches, soutenues par les pouvoirs publics, donnent du baume au coeur des H2D. La vente du terrain hellemmois, en apportant de l'argent frais à l'entreprise, lui apporte les moyens de son développement. Une croissance externe : Helio Lys, à Nieppe, est rachetée début 2011. Quelques mois plus tard, c'est au tour d'une ex-imprimerie Quebecor de Mary-sur-Marne, en Seine-et-Marne, de tomber dans l'escarcelle H2D. La PME devient un groupe. A-t-elle grandi trop vite ? Dans une conjoncture tendue, alors que le secteur de l'imprimerie fait le gros dos, l'entreprise hellemmoise accumule en tout cas les pertes. Jusqu'à l'impasse et la cessation de paiements.

« Abasourdis »

« On est abasourdis », assure Gilles Pargneaux, le maire délégué d'Hellemmes. Le socialiste veut organiser une entrevue entre Dominique Donghi et Pierre de Saintignon, premier vice-président de la Région en charge du développement économique. « Je vais contacter le ministre du Redressement productif (Arnaud Montebourg) », assure aussi Gilles Pargneaux.

Si le sauvetage échouait, le calendrier de la ville s'en trouverait accéléré. Certes, le déménagement de l'entreprise à Nieppe était dans les tuyaux.

Certains employés ont déjà été mutés. « On savait que l'avenir d'H2D ne se ferait pas là, commente le conseiller général Frédéric Marchand, qui a assisté à l'audience du tribunal de commerce avec les salariés, lundi. Si on ne peut pas pérenniser l'activité, il est hors de question qu'il se passe n'importe quoi sur ces 5,5 hectares. C'est plus qu'au parc de la Filature (l'ex-friche Mossley d'Hellemmes, devenue une ZAC mêlant logements et équipements). »

Lille-Hellemmes a établi un Périmètre d'attente de projet d'aménagement sur ce secteur pour « bloquer la spéculation immobilière ». Et réfléchir sereinement à l'avenir. On aimerait en dire autant des ex-Quebecor, piégés dans le mauvais remake d'un film qu'ils ne connaissent que trop bien.

• S. B.

Dominique Donghi était injoignable, hier.

La Voix du Nord
Partager :

Lire aussi en Papeterie et Graphisme

Nos fiches pratiques et dossiers

«Mai 2019»

  • L
  • M
  • M
  • J
  • V
  • S
  • D
  •  
  •  
  • 01
  • 02
  • 03
  • 04
  • 05
  • 06
  • 07
  • 08
  • 09
  • 10
  • 11
  • 12
  • 13
  • 14
  • 15
  • 16
  • 17
  • 18
  • 19
  • 20
  • 21
  • 22
  • 23
  • 24
  • 25
  • 26
  • 27
  • 28
  • 29
  • 30
  • 31
  •  
  •  
Nominations
Voir toutes les nominations
  • 06 Septembre 2012

    Franck Allard

    À 51 ans, Franck Allard est nommé directeur financier de la filiale immobilière du groupe Auchan, basée dans le Nord...

    Immochan
  • 06 Septembre 2012

    Vianney Dumas

    Jusqu’alors directeur financier d’Immochan, la filiale immobilière du groupe Auchan, il est nommé à 53 ans directeur général immobilier du groupe en Chine, notamment grâce à sa bonne connaissance du marché chinois puisqu’il fut de 2001 à 2004 directeur financier d’Auchan Chine...

    Auchan Chine
  • 05 Septembre 2012

    Christophe Cappe

    Il est depuis aujourd’hui le nouveau président du directoire de la société de tête du groupe SIA, acteur majeur du logement social
    dans la région, en succession de Bernard Ranvier...

    SIA Habitat
Signaler une nomination

Nos derniers dossiers

LA VOIX DU NORD

LE JOURNAL du 10/06/2012

INTEGRALITE DE LA VOIX DU NORD EN PDF

Téléchargez l’édition de votre choix