Presse-régionale.fr

Plasturgie

PROCÉDURE

Les ex-salariés de Samsonite Hénin-Beaumont lancent une action devant la justice américaine

samedi 19.11.2011, 05:17
Les ex-salariés de Samsonite Hénin-Beaumont lancent une action devant la justice américaine Les salariés pourront-ils aller à Boston ? PHOTO ARCHIVES «LA VOIX»

Il y a deux ans (notre édition du dimanche 18 octobre 2009), nous annoncions dans ces pages ce projet un peu fou de l'avocat des ex-salariés de Samsonite, Fiodor Rilov : attaquer le leader de la bagagerie sur ses terres, aux États-Unis. Désormais, ce n'est plus un projet. Le dossier vient d'être déposé devant le tribunal de Boston par un avocat américain. « Une première dans l'histoire de la justice américaine », confiait Fiodor Rilov, l'avocat des ex-salariés.

En février 2007, ils sont deux cent cinq salariés héninois à être licenciés par Energy Plast, une holding créée suite à une cession de Samsonite en septembre 2005. Depuis, les contrats de cession ont été annulés par le tribunal de Béthune, les repreneurs - qualifiés de « patrons voyous » par un procureur du tribunal de Paris - ont été condamnés à de la prison ferme (ils ont fait appel) et Samsonite a dû payer des dommages et intérêts suite à une décision des prud'hommes de Lens. Bref, des victoires juridiques qui tendent toutes à démontrer la responsabilité du leader mondial de la bagagerie dans ce drame social.

« Lui faire payer son arnaque »

« Il faut torpiller Samsonite coûte que coûte. Lui faire payer son arnaque. Pas pour l'argent, mais pour l'exemple », lançait il y a deux ans l'un des licenciés de Samsonite. Jeudi, Fiodor Rilov a affirmé que la procédure était enfin en bonne voie. Mais ce n'est pas à Samsonite directement que s'attaquent les salariés, c'est à l'actionnaire principal à l'époque de la cession, Bain Capital, un fonds d'investissement.

Désormais, les avocats de ce dernier ont un mois pour déposer leur argumentaire. Ils ont déjà demandé deux semaines de délai supplémentaire. Le juge américain devrait donc décider mi-décembre s'il y aura audience ou pas.

Et s'il y a audience, les ex-salariés comptent bien être du voyage. « On a économisé. C'est 2 000 eu-ros pour aller là-bas. Mais il faut qu'on y soit, il faut même qu'on essaye d'être les plus nombreux possible », explique Renée Ponthieu, une ex-salariée.

C'est ce qu'espère aussi leur avocat, histoire que la justice américaine puisse mettre des visages sur les victimes des stratégies financières frauduleuses.

A.-C. G.
Partager :

Lire aussi en Plasturgie

Nos fiches pratiques et dossiers

«Juin 2019»

  • L
  • M
  • M
  • J
  • V
  • S
  • D
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  • 01
  • 02
  • 03
  • 04
  • 05
  • 06
  • 07
  • 08
  • 09
  • 10
  • 11
  • 12
  • 13
  • 14
  • 15
  • 16
  • 17
  • 18
  • 19
  • 20
  • 21
  • 22
  • 23
  • 24
  • 25
  • 26
  • 27
  • 28
  • 29
  • 30
Nominations
Voir toutes les nominations
  • 06 Septembre 2012

    Franck Allard

    À 51 ans, Franck Allard est nommé directeur financier de la filiale immobilière du groupe Auchan, basée dans le Nord...

    Immochan
  • 06 Septembre 2012

    Vianney Dumas

    Jusqu’alors directeur financier d’Immochan, la filiale immobilière du groupe Auchan, il est nommé à 53 ans directeur général immobilier du groupe en Chine, notamment grâce à sa bonne connaissance du marché chinois puisqu’il fut de 2001 à 2004 directeur financier d’Auchan Chine...

    Auchan Chine
  • 05 Septembre 2012

    Christophe Cappe

    Il est depuis aujourd’hui le nouveau président du directoire de la société de tête du groupe SIA, acteur majeur du logement social
    dans la région, en succession de Bernard Ranvier...

    SIA Habitat
Signaler une nomination

Nos derniers dossiers

LA VOIX DU NORD

LE JOURNAL du 10/06/2012

INTEGRALITE DE LA VOIX DU NORD EN PDF

Téléchargez l’édition de votre choix