Presse-régionale.fr

Plasturgie

AFFAIRE SAMSONITE D'HÉNIN-BEAUMONT

« Patrons voyous » de Samsonite : le parquet requiert les mêmes peines de prison qu'en 2009

mercredi 23.05.2012, 15:08
« Patrons voyous » de Samsonite : le parquet requiert les mêmes peines de prison qu'en 2009 «Patrons voyous» de Samsonite : le parquet requiert les mêmes peines de prison qu’en 2009. PHOTO ARCHIVES P. PAUCHET.

L'avocate générale a demandé ce mercredi à la cour d'appel de Paris de confirmer les peines de prison ferme prononcées en 2009 contre les repreneurs de l'usine Samsonite d'Hénin-Beaumont, accusés de banqueroute et du détournement de 2,5 millions d'euros.

« Il ne faut pas oublier la souffrance des 200 salariés qui, aujourd'hui, vivent pour la plupart dans la précarité, 80% d'entre eux n'ayant pas retrouvé de travail » après la liquidation de Samsonite en 2007, a déclaré la magistrate Mireille Venet en présence de plusieurs dizaines d'anciens ouvriers.

L'affaire dite des « patrons voyous », jugée en 2009 par le tribunal correctionnel de Paris, avait été retentissante. Jean-Michel Goulletquer, ancien secrétaire général de l'usine, avait été condamné à deux ans de prison ferme, Jean-Jacques Aurel, ancien PDG, à un an de prison ferme et le consultant Olivier Walter à 18 mois de prison ferme.

Mme Venet a rappelé que M. Aurel avait ordonné les paiements frauduleux de 2,5 millions d'euros au profit de tiers, même si elle « voulait bien croire » qu'il avait pu le faire parfois « sous la pression » des autres prévenus.

Elle a souligné que M. Goulletquer, comparaissant détenu, avait déjà été plusieurs fois condamné pour des malversations et détournements et s'était d'ailleurs présenté sous un faux nom à Hénin-Beaumont. Il y avait bénéficié de « 241.000 euros » de versements frauduleux, a-t-elle dit.

Quand à Olivier Walter, qui reste actuellement consultant en Europe pour le conseil en entreprise, « il n'avait absolument pas été gêné de recevoir 800.000 euros pour ses honoraires », ayant même présenté au départ une facture de 2,5 millions, a dit la magistrate.

Elle a rappelé que ce trio avait été impliqué dans la reprise d'une usine Delsey à Montdidier (Somme), également liquidée en 2006 avec 200 salariés.

La magistrate s'est employée, en revanche, à dédouaner le groupe Samsonite, « totalement étranger aux détournements reprochés aux prévenus », a-t-elle dit. L'avocat des salariés licenciés avait auparavant accusé Samsonite d'avoir fomenté, avec le fonds Bain capital, le projet de reprise qui n'était qu'« un leurre, une farce » pour se débarrasser à bon compte de l'usine.

avec AFP.
Partager :

Lire aussi en Plasturgie

Nos fiches pratiques et dossiers

«Juin 2019»

  • L
  • M
  • M
  • J
  • V
  • S
  • D
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  • 01
  • 02
  • 03
  • 04
  • 05
  • 06
  • 07
  • 08
  • 09
  • 10
  • 11
  • 12
  • 13
  • 14
  • 15
  • 16
  • 17
  • 18
  • 19
  • 20
  • 21
  • 22
  • 23
  • 24
  • 25
  • 26
  • 27
  • 28
  • 29
  • 30
Nominations
Voir toutes les nominations
  • 06 Septembre 2012

    Franck Allard

    À 51 ans, Franck Allard est nommé directeur financier de la filiale immobilière du groupe Auchan, basée dans le Nord...

    Immochan
  • 06 Septembre 2012

    Vianney Dumas

    Jusqu’alors directeur financier d’Immochan, la filiale immobilière du groupe Auchan, il est nommé à 53 ans directeur général immobilier du groupe en Chine, notamment grâce à sa bonne connaissance du marché chinois puisqu’il fut de 2001 à 2004 directeur financier d’Auchan Chine...

    Auchan Chine
  • 05 Septembre 2012

    Christophe Cappe

    Il est depuis aujourd’hui le nouveau président du directoire de la société de tête du groupe SIA, acteur majeur du logement social
    dans la région, en succession de Bernard Ranvier...

    SIA Habitat
Signaler une nomination

Nos derniers dossiers

LA VOIX DU NORD

LE JOURNAL du 10/06/2012

INTEGRALITE DE LA VOIX DU NORD EN PDF

Téléchargez l’édition de votre choix