NEUVILLE-EN-FERRAIN

Un comité de pilotage et 3 M€ pour la zone industrielle

Publié le 26/02/2011 à 04h20

Hier après-midi, avait lieu en préfecture une réunion sur l'avenir de la zone industrielle de Neuville-en-Ferrain, à l'initiative du préfet et de Christian Vanneste, député de la Xe circonscription.

Un comité de pilotage et 3 M€ pour la zone industrielle
Hier après-midi, avait lieu en préfecture une réunion sur l'avenir de la zone industrielle de Neuville-en-Ferrain, à l'initiative du préfet et de Christian Vanneste, député de la Xe circonscription.

Comme le souligne l'élu parlementaire, cette réunion a permis de retenir plusieurs pistes pour renforcer l'attractivité de cette zone sévèrement touchée par la crise. « Parmi ces pistes, il faut citer en premier lieu la mise en place d'un comité de pilotage LMCU-CCI, la mise en oeuvre d'une charte paysagère, et surtout une triple action sur la connexion Internet haut-débit, la desserte par une ligne de transport en commun et une rénovation et densification de l'offre foncière bâtie », annonce le député de Tourcoing. Il ajoute à cela deux « bonnes nouvelles ; trois millions à travers le fond de revitalisation pour le secteur et sans doute la réimplantation de la logistique de PIMKIE ».

Les participants à cette réunion ont recensé les difficultés rencontrées sur cette zone : vieillissement, qualité environnementale insuffisante, absence de liaisons régulières pour les transports en commun.

Mais pour le député, « le tableau s'est récemment amélioré : si certaines entreprises de cette zone industrielle ont connu des difficultés, d'autres se portent très bien ». Il cite Sarbec et Dounor, le bâtiment de Soliver repris par le Roi du Matelas, en septembre 2010, sans oublier l'entreprise Wauquiez, rachetée par Experton Revollier.

« Il reste manifestement un effort considérable de rajeunissement et de redynamisation de cette zone, qui bénéficie d'une situation géographique exceptionnelle », observe le député. Il prend l'engagement suivant : « Tous les moyens seront donc mis en oeuvre pour que le désormais parc d'activité de Neuville-en-Ferrain retrouve, comme c'est le cas pour le CIT de Roncq actuellement, une activité économique importante, seulement handicapée par une offre foncière insuffisante ».

Participaient notamment à cette réunion : Michel-François Delannoy, vice-président de Lille Métropole Communauté urbaine, en charge de l'économie ; Gérard Codron, maire de Neuville-en-Ferrain ; Christian Desmet, adjoint neuvillois au commerce, également conseiller à la CCI ; un représentant de L'APIM, en charge de promouvoir la métropole lilloise à l'international.

La Voix Éco