Tourisme et Loisirs

Le vaste site d'Altadis, du tabac à la douleur

samedi 23.06.2007, 05:57
Le vaste site d'Altadis, du tabac à la douleur Yves Claude, directeur général de Décathlon. PHOTO PHILIPPE PAUCHET

Le site d'Altadis, à Lille-Fives, a été retenu par Décathlon pour sa taille et sa desserte. Lieu d'intense activité, dédié à la fabrication de cigarettes, il accueillait encore 541 salariés en 2003. Avant une douloureuse fermeture, mi-2006.

Lire aussi : Le siège mondial de la marque de vélos de Décathlon s'installe à Lille


« J'aime beaucoup ce site car il a une histoire, a glissé, hier midi, Yves Claude, directeur général de Décathlon. C'était le premier aéroport de la région lilloise puis un site industriel. » Et pas des moindres. La Manufacture lilloise des tabacs s'y était implantée en 1965. Devenue Seita, elle employait 541 salariés en 2003, emplis d'une évidente fierté d'entreprise et de métier.

« 184 000 m², le site est beau et grand », a ajouté Y. Claude. Il est, en outre, parfaitement situé, à proximité des autoroutes, selon les axes nord-sud et est-ouest. « Nous avons étudié d'autres propositions dans la région , disent les responsables du projet chez Décathlon. Celui d'Altadis est le meilleur, il est fantastique. » Adapté à l'accueil des cyclistes et à une unité de fabrication sans réaménagement trop important des bâtiments. Ceux-ci abritaient des lignes de production ultramodernes et les salariés d'Altadis n'ont jamais compris ni accepté que la direction du groupe décide de fermer leur site, rentable.

Pas pour longtemps en tabac brun, jugeait ladite direction. Le plan social prévoyait nombre de mesures d'âge. Il reste une trentaine de salariés à reclasser. Altadis avait obligation de permettre la réindustralisation du site. « Ils ont proposé des projets immobiliers ou de bureaux, que nous avons refusés », précise Martine Aubry, maire de Lille, qui avait promis cette réindustrialisation. « Nous n'avons rien lâché. » La lutte a aussi porté sur l'embauche des anciens d'Altadis. Décathlon s'est dit prêt à examiner leur candidature, ainsi que celles de chômeurs de Lille et Ronchin. • C. F.

La Voix du Nord

Lire aussi en Tourisme et Loisirs

Nos fiches pratiques et dossiers

Nos derniers dossiers

LA VOIX DU NORD

LE JOURNAL du 10/06/2012

INTEGRALITE DE LA VOIX DU NORD EN PDF

Téléchargez l’édition de votre choix