Tourisme et Loisirs

AU COEUR DE NOS ENTREPRISES

Huit boules de billard sur dix sont fabriquées en Belgique chez Saluc

lundi 09.11.2009, 05:02
Huit boules de billard sur dix sont fabriquées en Belgique chez Saluc À la recherche du moindre défaut: les boules de billard sont contrôlées une à une. PHOTO PATRICK JAMES.

Rondes, lustrées, jaunes, blanches, striées, numérotées... Ce sont des millions de boules de billard qui sortent chaque année de la chaîne de production de l'entreprise Saluc. Après vingt-trois jours de fabrication, elles partiront aux États-Unis, en Corée, en Russie, au Japon... Sur le tapis vert, huit boules sur dix sont fabriquées ici, à Callenelle, près de Tournai.

La discrète entreprise Saluc est leader mondial de la boule de billard en résine phénolique estampillée Aramith. « Depuis les années 80, nous n'avons plus de concurrents. Soit ils ont disparu, soit nous les avons rachetés », raconte Yves Bilquin, directeur opérationnel.

Les adversaires sont chinois. Ils produisent des boules en polyester, moins chères, moins résistantes, moins prisées. « Pour des personnes qui jouent très occasionnellement, cela peut convenir », sourit Yves Bilquin. Les adeptes opteront pour la boule belge dont le secret de fabrication est jalousement gardé. « Il est impossible de visiter nos installations. Nous veillons à garder notre process industriel. »

Dans l'antre de Saluc, où travaillent 200 personnes, la boule est imaginée, dessinée, conçue, usinée, contrôlée... « Nous maîtrisons tout. Notre entreprise est une usine chimique, nous fabriquons nous-mêmes la matière première ce que les Chinois ne font pas. La résine phénolique donne à nos boules une réactivité spécifique et une brillance pendant des années. »

Toutes seront contrôlées. « Le moindre défaut est ainsi détecté. » Saluc conçoit des billes adaptées à chaque jeu qu'il soit français, russe, italien, snooker ou anglais.

L'export dans 85 pays

Conditionnées, elles franchiront ensuite les frontières belges, traverseront les océans... « 98 % de notre production part à l'export dans 85 pays. Les États-Unis sont notre plus gros client. Là-bas, des millions de familles ont des tables de billard à domicile. Le marché est donc le plus important qui soit. » Les plus accros changent leur jeu de boules tous les ans. Mais si le marché est vaste, il n'est pas infini.

Depuis quelques années, Saluc a décidé d'exploiter son savoir-faire pour d'autres objets : les billes optiques pour ordinateurs, médicales, industrielles... Mais le billard reste l'enfant chéri de la société. L'an passé, elle décide de concevoir des tables à manger convertibles en tables de billard. « Parce que certains clients potentiels n'ont pas assez de place pour installer une table de billard », justifie Yves Bilquin.

Saluc mise sur le design et la discrétion : la table de la salle à manger ne dévoile pas sa seconde fonction. « On ne veut pas que l'on devine la table de billard. Et cette table de billard ne devait faire aucune concession à la table à manger. » Le bel objet avoisine les 5 000 E, les 300 kg et commence à attiser les convoitises. « On a maintenant l'idée de faire une édition spéciale, en or, avec un tapis fuchsia. » Car le billard se joue aussi du côté de Dubaï.

PAR ANNE COURTEL

FICHE D'IDENTITÉ

• HISTOIRE
L'entreprise familiale Saluc a été fondée en 1923 pour fabriquer des produits de tannerie. Après la Seconde Guerre mondiale, cette industrie disparaît. Saluc, qui a un savoir-faire chimique, se reconvertit alors dans les boules de billard.

• MARCHÉ
80 % des boules de billard dans le monde sont fabriquées par Saluc et 20 % viennent de Chine. La société s'est aussi diversifiée : la société produit 90 % des track balls pour ordinateurs.

• ACTIVITÉ
Saluc a sa propre usine de produits chimiques, pour produire de la résine phénolique et garde jalousement secret son process industriel.

Lire aussi en Tourisme et Loisirs

Nos fiches pratiques et dossiers

«Décembre 2018»

  • L
  • M
  • M
  • J
  • V
  • S
  • D
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  • 01
  • 02
  • 03
  • 04
  • 05
  • 06
  • 07
  • 08
  • 09
  • 10
  • 11
  • 12
  • 13
  • 14
  • 15
  • 16
  • 17
  • 18
  • 19
  • 20
  • 21
  • 22
  • 23
  • 24
  • 25
  • 26
  • 27
  • 28
  • 29
  • 30
  • 31
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Nominations
Voir toutes les nominations
  • 06 Septembre 2012

    Franck Allard

    À 51 ans, Franck Allard est nommé directeur financier de la filiale immobilière du groupe Auchan, basée dans le Nord...

    Immochan
  • 06 Septembre 2012

    Vianney Dumas

    Jusqu’alors directeur financier d’Immochan, la filiale immobilière du groupe Auchan, il est nommé à 53 ans directeur général immobilier du groupe en Chine, notamment grâce à sa bonne connaissance du marché chinois puisqu’il fut de 2001 à 2004 directeur financier d’Auchan Chine...

    Auchan Chine
  • 05 Septembre 2012

    Christophe Cappe

    Il est depuis aujourd’hui le nouveau président du directoire de la société de tête du groupe SIA, acteur majeur du logement social
    dans la région, en succession de Bernard Ranvier...

    SIA Habitat
Signaler une nomination

Nos derniers dossiers

LA VOIX DU NORD

LE JOURNAL du 10/06/2012

INTEGRALITE DE LA VOIX DU NORD EN PDF

Téléchargez l’édition de votre choix