Transport et Logistique

SÉCURITÉ

La vidéosurveillance fait son apparition dans les transports métropolitains

mardi 01.04.2008, 10:09
La vidéosurveillance fait son apparition dans les transports métropolitains Dans les métros, ces petites caméras fixes en forme de demi-sphères enregistrent tout ce qui se passe. PHOTOS PATRICK JAMES.

Près de la moitié des rames du métro sont équipées de vidéosurveillance depuis peu, ainsi que quelques-unes du tramway. Ce sera bientôt au tour des bus. En tout, cela représentera 2 700 caméras, qui s'ajoutent aux 1 200 déjà présentes dans les stations.

Elles sont là, les caméras de surveillance embarquées dans les transports en commun de la métropole. Pas encore partout mais leur installation, débutée au dernier trimestre 2007, avance à grands pas. Pour l'instant, une soixantaine de rames de métro sur 143 en sont équipées. D'ici à la fin de l'été, toutes devraient en être pourvues. Côté tramway, 6 à 7 rames sur 24 en possèdent déjà. Les autres seront mises en place dans les prochaines semaines. Enfin, le plus gros morceau, à savoir les quelque 400 bus de Transpole et ceux (une centaine) de ses sous-traitants dans la métropole, est à venir. La vidéosurveillance y fera progressivement son apparition à partir de mai.

Fin 2009, tout devrait être terminé. À cette date, près de 2 700 caméras seront présentes dans le réseau Transpole métropolitain. Elles s'ajouteront aux 1 200 actives depuis 2002 dans les stations de métro. Ce colossal programme « à double détente », c'est un choix de LMCU (Lille Métropole Communauté urbaine) remontant au contrat local de sécurité du précédent mandat. La collectivité assure le financement : quatre millions d'euros pour les caméras embarquées. « C'est un important effort sur la sécurité », relève François-Xavier Castelain, responsable de la sûreté chez Transpole.

À l'en croire, la vidéosurveillance dans les bus, métros et tramways, c'est une demande forte du public : « Nous menons des enquêtes auprès des voyageurs. Depuis un an et demi, l'attente des caméras est remontée à des niveaux impressionnants. Mais les usagers attendent aussi de la présence humaine. »

« Effet dissuasif »
Éric Quiquet, vice-président Vert de LMCU chargé des transports, s'appuyant sur des études, nous l'avait confirmé (notre édition du 15 mai 2007) : « Nous savons que la sécurité fait partie des critères importants afin de prendre ou non les transports en commun. » Un point non négligeable pour des élus, a fortiori les Verts, soucieux de développer l'usage des véhicules collectifs au lieu de la voiture.

Les arguments, connus, en faveur de la vidéosurveillance ? « L'intérêt, c'est surtout l'effet dissuasif. De plus, grâce aux images transmises à la police, on peut retrouver des auteurs d'infraction. Et puis, nous pouvons observer la manière dont s'est produit un délit afin de mieux le prévenir à l'avenir », poursuit le responsable de Transpole. Effectivement, pour les forces de l'ordre, cela facilite les investigations. Exemple parmi d'autres, celui d'un voleur de sac à main à la station Marbrerie, voici une dizaine de jours, identifié à l'aide des caméras puis arrêté peu après. Le bilan dans les stations de métro s'avère positif, d'après le responsable Transpole : « On a vu un recul sensible des incidents. » Difficile, toutefois, d'attribuer cette baisse à la seule vidéosurveillance. La présence humaine (sécurisation et médiation) joue son rôle. François Xavier Castelain loue « la complémentarité des deux systèmes. Le tout technologique n'est pas suffisant, mais son manque pénaliserait beaucoup l'action humaine. » Les effectifs sont en hausse depuis quelques années. Entre les agents de prévention (370), ceux dévolus au contrôle et à l'intervention (300) et la centaine de policiers affectés aux transports, « ça fait du monde ». Bémol, Éric Quiquet dénonce, lui, « le désengagement de l'État (...) LMCU fait face seule aux nouvelles charges en matière de sécurité. » •

BENJAMIN DUTHOIT

Lire aussi en Transport et Logistique

Nos fiches pratiques et dossiers

Nos derniers dossiers

LA VOIX DU NORD

LE JOURNAL du 10/06/2012

INTEGRALITE DE LA VOIX DU NORD EN PDF

Téléchargez l’édition de votre choix