Presse-régionale.fr

Transport et Logistique

• LES VISAGES DE L'ACTUALITÉ SEAFRANCE

La décision du tribunal reportée à demain et les ex-salariés attendent, encore

mercredi 30.05.2012, 05:02
La décision du tribunal reportée à demain et les ex-salariés attendent, encore Les salariés étaient hier au syndicat maritime pour attendre la nouvelle qui n'est pas arrivée. PHOTO CHRISTOPHE LEFEBVRE

Hier au syndicat maritime, rue de Madrid, les anciens salariés attendaient l'annonce de l'attribution des actifs de SeaFrance. Trois offres ont été déposées le 10 mai (lire ci-contre). L'annonce attendue le 21 mai avait été repoussée à hier. Après une journée d'attente, le tribunal a indiqué que la nouvelle serait finalement donnée demain. Malgré ces reports qui n'en finissent pas, les salariés sont confiants de voir enfin au bout Eurotunnel.

Ça n'a pas arrêté de la journée hier au local du syndicat maritime rue de Madrid. « On a vu passer 80 à 100 personnes. Qu'est-ce vous voulez ? Tout le monde attend qu'Eurotunnel remporte la palme », déclare Franck Vasseur, ancien salarié de SeaFrance, maître d'hôtel pendant vingt-quatre ans. Mais la palme n'a pas été annoncée hier comme elle devait l'être. Le tribunal de commerce de Paris devait se prononcer hier sur l'attribution des actifs de SeaFrance (lire ci-contre), mais c'est la nouvelle d'un report qui est encore tombée en fin d'après-midi.

Et l'attente qui se prolonge encore.

Dès neuf heures hier, plusieurs dizaines de salariés ont pourtant poussé la porte du syndicat maritime pour le café du mardi. Une habitude hebdomadaire depuis que SeaFrance a été liquidée. On voulait être ensemble pour la bonne nouvelle. « J'ai rendez-vous juste après au Pôle emploi », confiait Christophe Delannoy. Il a été licencié en janvier, après 27 ans de boîte. « J'ai fait les saisons de juin à septembre de 1983 à 1990. Il s'est battu pour les 21 postes en 1990, dit-il en avisant Didier Capelle du menton, c'était Michel Delebarre qui était ministre des Transports ».

Est-ce que le ministre des Transports de 2012, Frédéric Cuvillier, portera encore chance à SeaFrance ? Le ministre et maire de Boulogne a en tous cas rencontré hier le président de la SNCF Guillaume Pépy vers 16 heures. « Pour demander que la SNCF ne soit plus créancière de premier ordre », déclare Sébastien Coté, ancien salarié de Seafrance. En clair pour faire en sorte que la vente des actifs de SeaFrance permette de rembourser en priorité les créances des petits prestataires, soit en tout 17 millions, avant la créance de la SNCF, soit 70 millions d'euros. « Il y a des dommages collatéraux dans d'autres entreprises, chez Gesquière (prestataire pour l'avitaillement) , ils ont licencié sept de leurs dix-sept salariés. Davigel voulait faire construire une usine pour nous, est-ce qu'ils vont suivre ? », souligne Sébastien Coté.

L'annonce du report a surtout entraîné des soupirs. « On est tellement habitué à pousser ce qu'on croyait être la dernière porte », sourit Franck Vasseur. « On devient philosophe », dit un autre salarié. Mais surtout ce qui fait tenir, c'est l'espoir énorme. « C'est pas la même musique, on sait qu'il y a Eurotunnel derrière », assure Franck. Si tel était le cas, la reprise des activités pourrait intervenir le 1er juillet. « Les marins sont prêts, quand ils auront remis les pieds sur les bateaux, ce sera comme s'ils ne les avaient jamais quittés ». « À n'importe quel poste. On est comme ça chez SeaFrance. On est polyvalent », glisse encore Marie-Dolorès Poissan, ancienne salariée SeaFrance. Pour le moment. •

PAR DOMINIQUE SALOMEZ

La Voix du Nord
Partager :

Lire aussi en Transport et Logistique

Nos fiches pratiques et dossiers

«Décembre 2018»

  • L
  • M
  • M
  • J
  • V
  • S
  • D
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  • 01
  • 02
  • 03
  • 04
  • 05
  • 06
  • 07
  • 08
  • 09
  • 10
  • 11
  • 12
  • 13
  • 14
  • 15
  • 16
  • 17
  • 18
  • 19
  • 20
  • 21
  • 22
  • 23
  • 24
  • 25
  • 26
  • 27
  • 28
  • 29
  • 30
  • 31
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Nominations
Voir toutes les nominations
  • 06 Septembre 2012

    Franck Allard

    À 51 ans, Franck Allard est nommé directeur financier de la filiale immobilière du groupe Auchan, basée dans le Nord...

    Immochan
  • 06 Septembre 2012

    Vianney Dumas

    Jusqu’alors directeur financier d’Immochan, la filiale immobilière du groupe Auchan, il est nommé à 53 ans directeur général immobilier du groupe en Chine, notamment grâce à sa bonne connaissance du marché chinois puisqu’il fut de 2001 à 2004 directeur financier d’Auchan Chine...

    Auchan Chine
  • 05 Septembre 2012

    Christophe Cappe

    Il est depuis aujourd’hui le nouveau président du directoire de la société de tête du groupe SIA, acteur majeur du logement social
    dans la région, en succession de Bernard Ranvier...

    SIA Habitat
Signaler une nomination

Nos derniers dossiers

LA VOIX DU NORD

LE JOURNAL du 10/06/2012

INTEGRALITE DE LA VOIX DU NORD EN PDF

Téléchargez l’édition de votre choix