A la Une

Sodexo : après le « chèque resto », le CESU

samedi 15.03.2008, 06:05
Sodexo : après le « chèque resto », le CESU Pierre-Olivier Giffard, directeur marketing de Sodexo Chèques.

Sodexo a perdu le « H » de Sodexho mais reste le même. Connu pour la restauration collective, le groupe est aussi spécialisé dans les services aux entreprises et le titre-restaurant.


Les portes d'entrée des restaurants sont souvent tapissées d'autocollants qui souhaitent la bienvenue aux titres-restaurants, Le logo qui représente le chèque-restaurant de Sodexo, c'est une serviette de table bien logée dans son rond de serviette. Mais si ! Celle que tout le monde confond avec un noeud papillon...
Avec 120 millions de chèques-restaurant émis (820 millions d'euros en valeur), Sodexo est le troisième intervenant en France après Accor et Chèque déjeuner. « La croissance du secteur est de 6 %. On est à + 8 ou + 10 %  », précise Pierre-Olivier Giffard, directeur du marketing et du développement de Sodexo Chèques et cartes de services. Et la marge de progrès est importante : « Le taux de pénétration du titre-restaurant en général est de 17 %. » Cette activité de Sodexo réalise un chiffre d'affaires de 430 millions d'euros dans le monde. Dans la région et en Picardie, elle emploie 150 personnes et compte 850 clients (sur 21 000 en France). « Cette branche ne représente que 3 % du chiffre d'affaires du groupe, mais elle réalise 20 % de son résultat net.  » Le 1er janvier 2006, le groupe s'est lancé dans l'émission du chèque emploi service universel (CESU). Prometteur : « L'année dernière, ce marché a atteint 200 millions d'euros. On commence à être dans des volumes intéressants. Et ça va continuer car c'est dans l'air du temps. C'est pratique et ça concerne des secteurs en pleine expansion. Le marché des services à la personne a atteint les 12 milliards d'euros en 2006.  » • V. S

La Voix du Nord

Nos derniers dossiers

LA VOIX DU NORD

LE JOURNAL du 10/06/2012

INTEGRALITE DE LA VOIX DU NORD EN PDF

Téléchargez l’édition de votre choix