A la Une

« L'avenir de la région est au nord de Lille »

dimanche 19.04.2009, 04:47
« L'avenir de la région est au nord de Lille » Bruno Bonduelle, président de la CCI Grand Lille.

Bruno Bonduelle, président de la CCI Grand Lille, publie un livre vert sur la mobilité. Un pavé supplémentaire dans la mare économique régionale.

- Ce travail rédigé « au nom du monde économique » est-il un message adressé aux élus ?

« On peut le voir comme ça. Daniel Percheron, président du conseil régional, se raccroche à l'Europe rhénane et il a raison. Puisque notre avenir n'est pas l'Europe latine, mais au nord de Lille, comment nous arracher à l'orbite parisienne ? Martinsart est un lieu-dit au sud de Seclin, 1 000 hectares de terres agricoles. Là, nous voyons un métro qui croise le TGV. Ce métro longerait l'A1 et la ligne TER qui relie la métropole au bassin minier.

Une étude est lancée par l'agence d'urbanisme de Lille, les réunions se succèdent pour en démontrer la faisabilité technique. En cas de succès, cette troisième voie désenclaverait le bassin minier grâce à un accès nouveau vers la métropole. Elle permettrait aussi de soulager l'A1, incitant les gens à prendre ce transport en commun express. »

- Quel est le rapport entre la décongestion des trafics en métropole et la création d'une nouvelle gare internationale à Seclin ?

« La SNCF perdra son monopole avec l'ouverture des marchés en 2011. Or, les opérateurs de transports comme Air France-Véolia ou Deutsche Bahn voudront aller tout droit pour aller plus vite et n'auront que faire d'un détour de vingt-cinq minutes par Lille-Europe pour relier Francfort à Barcelone ou Amsterdam à Milan. La seule solution pour capter le grand flux parisien vers la Hollande ou la Ruhr, c'est que les trains s'arrêtent ! Même un sur dix ! Ne perdons pas le trafic continental entre les intercapitales ! En 2015, Lille-Europe sera saturée. Toulouse, Bordeaux, Rennes ou Nice seront à grande vitesse, donc avec plus de trains à Lille. Par ailleurs, le trafic TER sera quadruplé d'ici à 2020 dans la région. Lille-Flandre sera elle aussi saturée et devra reporter ses TGV vers Paris à partir de Lille-Europe ! Voilà pourquoi Seclin, à deux pas de l'aéroport de Lesquin. Daniel Percheron en appelle aussi à une nouvelle gare. Si on ne peut pas la faire à Seclin en 2020, il ira la placer au nord d'Arras ou au pied du terril Sainte-Henriette d'Hénin Beaumont... ». • Y. B.

PHOTO PHILIPPE PAUCHET

La Voix du Nord
Nominations
Voir toutes les nominations
  • 06 Septembre 2012

    Franck Allard

    À 51 ans, Franck Allard est nommé directeur financier de la filiale immobilière du groupe Auchan, basée dans le Nord...

    Immochan
  • 06 Septembre 2012

    Vianney Dumas

    Jusqu’alors directeur financier d’Immochan, la filiale immobilière du groupe Auchan, il est nommé à 53 ans directeur général immobilier du groupe en Chine, notamment grâce à sa bonne connaissance du marché chinois puisqu’il fut de 2001 à 2004 directeur financier d’Auchan Chine...

    Auchan Chine
  • 05 Septembre 2012

    Christophe Cappe

    Il est depuis aujourd’hui le nouveau président du directoire de la société de tête du groupe SIA, acteur majeur du logement social
    dans la région, en succession de Bernard Ranvier...

    SIA Habitat
Signaler une nomination

Nos derniers dossiers

LA VOIX DU NORD

LE JOURNAL du 10/06/2012

INTEGRALITE DE LA VOIX DU NORD EN PDF

Téléchargez l’édition de votre choix