ÉCONOMIE RESPONSABLE

La révolution de secours après la révolution de velours

Publié le 15/10/2012 à 02h02

Lavoixeco - Un immense conférencier ouvrira le bal du sixième forum mondial de l'économie responsable attendu à Lille Grand Palais du 14 au 16 novembre. Jérémy Rifkin y proposera un contre modèle chargé d'en finir avec l'épuisement des ressources, l'aliénation sociale et la ségrégation financière, les trois fondement du capitalisme ultra libéral. Bienvenu à la troisième révolution industrielle !

La révolution de secours après la révolution de velours
Lavoixeco - Un immense conférencier ouvrira le bal du sixième forum mondial de l'économie responsable attendu à Lille Grand Palais du 14 au 16 novembre. Jérémy Rifkin y proposera un contre modèle chargé d'en finir avec l'épuisement des ressources, l'aliénation sociale et la ségrégation financière, les trois fondement du capitalisme ultra libéral. Bienvenu à la troisième révolution industrielle !

PAR YANNICK BOUCHER

economie@lavoixdunord.fr PHOTO ARCHIVES « LA VOIX »

Nous l'avions dévoilé dans notre édition du 30 août : la venue de l'économiste-essayiste américain au World Forum Lille ouvre un nouveau champ d'espoir. Jérémy Rifkin prendra la parole dans la matinée du 14 novembre dans une région, un pays et un monde en crises économique, sociale, écologique, sanitaire et alimentaire - quintuple peine inédite depuis la première révolution industrielle.

Un monde prochain

Jérémy Rifkin théorise et met en pratique la « troisième révolution industrielle » pour coupler Internet et les énergies vertes. Pour faire simple, chaque maison disposera bientôt d'un double usage, loger des gens et produire de l'énergie à distribuer et partager dans un « nouveau capitalisme latéral ». Chaque maison se transformerait ainsi en micro centrale électrique et l'économie changerait de visage en basculant durablement dans la durabilité. L'avantage du World Forum est que le scénario de Rifkin, déjà testé à Monaco, Rome, San Antonio ou Utrecht, sera entendu par des dirigeants aux influences multinationales, présents à l'événement comme Vianney Mulliez, Christophe Bonduelle, Marc Roquette, Guillaume de Fougières (Arc International) ou Didier Leroy (Toyota). Le message passera aussi dans de jeunes oreilles puisque la jeunesse a les portes grandes ouvertes à ces grandes réunions. Il diffusera aussi - et surtout - chez les politiques et au premier rang d'entre eux, Pierre de Saintignon, premier vice-président de Région et Daniel Percheron, son président. Philippe Vasseur, celui du World Forum, souhaite les convaincre d'engager toute notre région sur la voie d'un « master plan rifkinien ». Les deux hommes ne sont pas contre l'idée d'une longueur d'avance française sur l'efficacité énergétique et la connectivité des bâtiments, des transports et des hommes. « Notre mode de vie n'est pas négociable », éructait George W. Bush pour refuser la contribution américaine à la lutte mondiale contre le changement climatique. Tout faux ! •

La Voix Éco