Presse-régionale.fr

A la Une

TENDANCE

Cueillettes, boutiques : les agriculteurs plus près des consommateurs

jeudi 09.09.2010, 05:07
Cueillettes, boutiques : les agriculteurs plus près des consommateurs Près de Menin, Hubert Dewitte s'est diversifié en transformant sa ferme en paradis de la cueillette. PHOTO « LA VOIX »

Parce que l'agriculture a besoin des consommateurs urbains, parce que les urbains ont soif d'espaces naturels et d'autres modes de consommation, le monde paysan a toute sa place au sein des agglomérations. Agriculteurs métropolitains et flamands ont confronté leurs expériences.

Pression urbaine, morcellement des terrains, mais besoins d'espaces verts naturels... Comment concilier les contraires ? Surtout dans la communauté urbaine de Lille, la plus rurale de France (53 % du territoire est agricole !), mais qui a souffert dans sa biodiversité au fil de son développement.

« Comment allier le triangle infernal ville - agriculture - parc naturel ? » s'interroge Pierre Dhénin, président de l'Espace naturel Lille métropole, et l'un des pères du parc de la Deûle, 2 000 hectares de paysages naturels dans la couronne sud, dont 600 maîtrisés foncièrement par les agriculteurs.

Circuits courts

Ces parcs naturels, les agriculteurs ont tout intérêt à en être partie prenante. Il en va aussi de leur développement. « En zone urbaine, on ne peut plus faire d'agriculture intensive, explique Gervais Hardy, exploitant à Villeneuve-d'Ascq. Garder de la ruralité dans l'urbain, c'est se rapprocher du consommateur, adopter les circuits courts, se diversifier, améliorer notre environnement ».

Nos voisins flamands ont bien compris ces problématiques. À l'image d'Hubert Dewitte, qui a transformé avec succès son exploitation de Lauwe-Menen en vaste zone de cueillette en libre-service. Ou encore ce regroupement de six agriculteurs de Zwevegem, près de Courtrai, qui organisent des buffets traiteurs à partir de leurs produits.

La cueillette, Yves Colette en a été un des précurseurs, il y a vingt-cinq ans, à Seclin. « Face au grignotage des terres, à la difficulté de s'agrandir, il fallait bien trouver de nouvelles valeurs ajoutées ».

Aujourd'hui, sa ferme, reprise par son fils Xavier et intégrée au sein d'un groupement d'intérêt économique propose plus de trente variétés de légumes, fruits, fleurs, en libre-service.

Le réseau et le regroupement, c'est aussi le secret du Panier vert, à Frelinghien. Une coopérative créée il y a vingt-cinq ans et regroupant désormais trente fermes adhérentes. Chaque jour, plus de 250 clients viennent s'y approvisionner directement en produits frais. Les agriculteurs entrepreneurs ont plus d'un atout vert en main. •

PAR JEAN-MARC PETIT
Nominations
Voir toutes les nominations
  • 06 Septembre 2012

    Franck Allard

    À 51 ans, Franck Allard est nommé directeur financier de la filiale immobilière du groupe Auchan, basée dans le Nord...

    Immochan
  • 06 Septembre 2012

    Vianney Dumas

    Jusqu’alors directeur financier d’Immochan, la filiale immobilière du groupe Auchan, il est nommé à 53 ans directeur général immobilier du groupe en Chine, notamment grâce à sa bonne connaissance du marché chinois puisqu’il fut de 2001 à 2004 directeur financier d’Auchan Chine...

    Auchan Chine
  • 05 Septembre 2012

    Christophe Cappe

    Il est depuis aujourd’hui le nouveau président du directoire de la société de tête du groupe SIA, acteur majeur du logement social
    dans la région, en succession de Bernard Ranvier...

    SIA Habitat
Signaler une nomination

Nos derniers dossiers

LA VOIX DU NORD

LE JOURNAL du 10/06/2012

INTEGRALITE DE LA VOIX DU NORD EN PDF

Téléchargez l’édition de votre choix